Le sang des Belasko

Chrystel Duchamp

Archipel

« Les émotions non exprimées ne meurent jamais.  Elles sont enterrées vivantes et libérées plus tard de façon plus laides « 

Les parents Belasko sont décédés à 6 mois d’intervalles. Les 5 enfants reçoivent une lettre posthume de leur père les conviant à se reunir  à « la casa Belasko » pour discuter de leur héritage mais également pour leur écrire :

« Votre mère ne s’est pas  suicidée on l’a tuée « 

Rien de bien méchant me direz vous?!

Tout part en vrille quand les 5 enfants se retrouvent bloqués 24 h dans cette Maison qui les a vu grandir.

Les conflits,  les petites jalousies se reveillent,  une violence dans les mots, dans les gestes secouent cette fratrie.
Une famille désunie qui règle ses comptes,.

Que ne ferait on pour l’argent !!!

Philippe,  Mathieu,  David ,Garance, Solène, ont tous les 5 une personnalités forte, bien tranchée, une psychologie bien campée, terrible je n’ai eu aucune empathie tant leur personnalité est vicieuse, pernicieuse, avide d’argent, égoïste, d’une jalousie maladive.

L’atmosphère est délétère,  étouffante, sans issue, un huis clos sanglant dans cette demeure maudite qui accentue le suspens
Les chapitres s’enchaînent,  ceux du passé se lient à ceux du présent pour poser la psychologie de chacun.

Les tensions sont exacerbées,  la violence eclate c’est un déchaînement de haine.

Époustouflée par l’intrigue et cette fin impensable qui m’a scotchée.

Difficile d’en dire plus de peur de spoiler,  de trop dévoiler mais c’est un vrai jeu de massacre, on est impuisant face à ce déferlement on ne peut que compter les points,  voir cette famille se déchirer,  s’entretuer.

Et cette maison , témoin silencieux , personnage à part entière, qui se souvient, se désole et rend les armes…

Une très jolie découverte pour moi,  il me tarde à me procurer le précédent.

Un livre à lire absolument.

Il sort le 14 janvier

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Parfaitement d’accord : à lire absolument !

    J'aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s