Les demoiselles

Anne-Gaelle Huon

Albin Michel

17 juin 2020

Résumé :

« Il n’y a que trois règles ici, Rosa. La première : ne jamais tomber amoureuse. La deuxième : ne jamais voler l’homme d’une autre. La dernière : ne boire que du champagne millésimé. »

Seule l’une de ces trois règles sera respectée.

J’avais quinze ans quand j’ai pris la route ce matin-là, et une seule idée en tête : rejoindre le Pays Basque, devenir couseuse d’espadrilles, et échapper à mon destin. Jusqu’à ce que je rencontre les Demoiselles. Des femmes fantasques et mystérieuses vivant au milieu des livres, des jarretières et des coupes de champagne. Qui étaient-elles ? Quel secret cachaient-elles ? Libres et incandescentes, accompagnées d’un majordome plus grand qu’une cathédrale, d’un chauffeur louche et d’un perroquet grivois, les Demoiselles n’auraient jamais dû croiser ma route. Pourtant, ces femmes ont changé ma vie.

Ressenti :

🥂 La dernière page tournée, j’ai relâché mon souffle, je me suis sentie abandonnée, un peu perdue. Peur aussi des mots que je poserai pour parler de ce livre à l’allure tout en légèreté. ⠀
Oui mais…⠀ Ce livre c’est un tourbillon d’émotions à l’état brut, la destinée de femmes d’exception, des battantes, des femmes libres pour leur époque. Celle du swing, du charleston, des cocottes, du cabaret, des bulles, des plumes et des paillettes, des rires mais aussi de larmes, de résilience, de rages, de vivre, de reussir, d’aimer.⠀

L’histoire de Rosa quittant son Espagne natale, traversant les Pyrénées clandestinement avec sa sœur Alma, pour travailler au Pays Basque, à Mauléon, y fabriquer des espadrilles, se constituer une dote, gagner de l’argent.
L’histoire émouvante de ces jeunes « hirondelles » . ⠀
On se laisse entraîner par Rosa au milieu des cordes, de la jute, dessinant, cousant, swinguant, riant…⠀
Une vie vécue avec frénésie, recueillie par « les demoiselles », à qui elle doit tant. ⠀
Poursuivre ses rêves malgré la culpabilité, les peines, l’adolescence fracassée.⠀
Des femmes aux secrets mystérieux, douloureux, au caractère bien trempé , fragiles et fortes, la peur au ventre, le courage en bandoulière, vent debout face aux esprits étriqués. ⠀
Un livre sensible, émotionnel, captivant, une écriture tout en poésie, une ode aux femmes, les affranchies celles qui luttent, qui s’élèvent. Des femmes en reconstructions, singulières, émouvantes, attachantes.
Des femmes ancrées dans l’histoire que l’on garde au coin du cœur, des personnages tout en profondeur. ⠀
Une auteure dont j’aime la plume, une plume qui s’affirme et qui atteint sa maturité. Une plume qui émeut, qui pétille, des paillettes plein les yeux, le sourire aux lèvres. ⠀
Un livre qui ressemble à l’auteure, gaie, pétillante, touchante, espiègle, un livre qui vient du ❤. ⠀
Merci pour avoir mis sur ma route, Rosa, Colette, Thérèse, Bernadette, Vert, Lupin, Marcel…Toutes ces « hirondelles » méconnues, ces « cocottes » accueillantes…⠀
merci @annegaelle_huon pour ces tranches de vie méconnues.

Merci aux éditions Albin Michel

2 commentaires Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s