Set et match

Liane Moriarty

Albin Michel

« …On se sent seul en étant marié, il y avait eu des moments où elle se réveillait jour après jour avec un sentiment de solitude écrasant… »

Quand une vie tourne autour du tennis, des compétitions, de l’école de tennis, des enfants, des week-end de matchs et que d’un seul coup tout s’arrête.

La retraite est là avec son lot de journées qui n’en finissent pas, l’ennui, des enfants pris dans le tourbillon de leur vie, qui ne téléphonent pas, les défauts de l’autre qui paraissent insurmontables.
Une vie de femme au foyer qui finalement n’a jamais plu à Joy.

Stan, Joy un couple qui a traversé les orages, toujours ensemble après 50 ans de mariage, amoureux comme au premier jour.
Un amour indéfectible, que le tennis a rapproché, ils vivaient, buvaient, mangeaient Tennis.

Leurs enfants aussi, ils étaient doués, ont passé leur week-end enfants et adolescents sur les courts.
4 merveilleux enfants, devenus adultes, pas la vie que les parents ont imaginé pour eux mais c’est ainsi, ne dit on pas que l’on ne fait pas nos enfants à notre image ?
Amy est névrosée, psychologiquement atteinte
Brooke a des tocs envahissants, son homme l’a quitté
Troy à réussi sa vie de traiders mais a toujours quelque chose à prouver, et a fini par divorcer
Quand à Logan, il vivote , pas d’ambition, nonchalant, sa petite amie l’a quitté.


Tous les 4 ont toujours vécu dans la compétition pour tout!

Et si nos vies étaient construites ou déconstruites par notre enfance, ce que l’on a vécu, ressenti?

Stan et Joy un couple idéal?
Une image tronquée !

Et quand Joy disparaît les questionnements se font plus pressents.

Une famille dysfonctionnelle, un couple pas si unis, quand on gratte le vernis , la réalité n’est pas si idyllique.
Une famille ou les secrets, non-dits, rancunes, et rancœurs refont surface.
Une famille examinée par l’auteure au microscope, les réminiscences de l’enfance des enfants remontent à la surface, savent-ils vraiment qui sont leurs parents?
Les doutes s’insinuent les clans pro-Stan ou pro-Joy s’installent, divisant les frèresetsoeurs.

L’enquête s’ouvre sur l’incompréhension, pourquoi le mari et les enfants, ont-ils attendu une semaine avant de déclarer la disparition?
Pourquoi Stan a la figure égratignée, est ce réellement dû aux buissons comme il le raconte?


Liane Moriarty plante le décor et malin celui qui aura deviné la suite moi j’ai été surpriseet nai rien vu venir.
Elle nous balade, découpe au scalpel les moindres gestes, souvenirs de cette famille pour mieux nous embrouiller l’esprit, afin de comprendre l’incompréhensible.
Tu es ferré, tu ne vois pas où elle veut t’emmener, jamais cette fin ne t’a effleurée!

Une réussite, un très bon moment de lecture.

Merci aux éditions Albin Michel.

5 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Sylvie Gasq dit :

    Ayant lu tous les livres de cette autrice, ce dernier roman, dont tu parles très bien, me donne vraiment envie.

    Aimé par 1 personne

  2. Aude Bouquine dit :

    J’ai très hâte de lire celui-là !! Je passe toujours un bon moment.

    J’aime

  3. J’hésitais encore à le lire dès maintenant ou à attendre qu’il arrive dans ma médiathèque. Mais finalement, à la lecture de ton avis, je me suis décidée. Je vais de ce pas le commander en version audio !😊

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s