Le jardin des monstres

Lorenza Pieri

Préludes editions

RL septembre 2021

Résumé de l’éditeur :

Toscane, fin des années 1980. Alors que des bouleversements dans le pays contrarient les croyances et les moeurs. Sauro Biagini, éleveur de cheveux et Filippo Sanfilippi, politicien bon vivant, deviennent amis et décident de faire affaire, liant inexorablement leurs deux familles. Mais cette entente donne naissance à des conflits et des trahisons.

Annamaria, la fille de Sauro, âgée de quinze ans, peine à trouver sa place et à s’affirmer, surtout face à la fille de Filippo, si belle et si sûre d’elle. Jusqu’au jour où elle découvre le jardin des Tarots, un endroit sublime peuplé des sculptures monumentales de Nikki De Saint Phalle.

C’est au sein de ce lieu magique, au gré de ses déambulations et de ses échanges avec l’artiste-qui vit là-, qu’Annamaria parviendra au fil du temps à trouver un sens à son existence.

Dans cette histoire fascinante, Lorenza Pieri mêle avec brio épopée rurale, saga familiale et roman de formation. Elle dépeint merveilleusement le désenchantement adolescent.

J’aime l’écriture de Lorenza Pieri, la poésie sensuelle des mots, les mots magnifiés.

« La campagne était synonyme de labeur éreintant, levers à l’aube,  pioche, binette hernies, sueur, puanteur de bouse, épuisement,  la peau rugueuse à cause du soleil…les maisons étaient des ruines pleines de mouches, de seaux d’eau sale, froides l’hiver et chaudes l’été, la nourriture séchait dans les pièces… »

Une saga familiale,  une épopée rurale, une ode aux choix que l’on fait, les liens que l’on coupe, les carcans que l’on détruit pour grandir.

La Toscane dans les années 80, l’Italie  en plein chamboulement, la famille de Sauro, une famille de Butteri, reçoit les grands de ce monde qui viennent côtoyer la ruralité. Une farce,  le pouvoir appartient à ceux qui le detiennent, la lutte des classes est biaisée. Une famille de Butteri restera toujours Butteri.

« La beauté c’est quelque chose de complexe qui va bien au delà des mensurations »

J’ai aimé suivre Annamaria la fille de Sauro, une jeune adolescente mal dans sa peau qui se cherche,  qui ne s’aime pas,  ne s’assume pas physiquement,  son orientation sexuelle, son avenir.
Elle vit très mal son adolescence elle est à fleur de peau et forte à la fois.
Elle apprend de ses erreurs, sensible et déterminée à aller de l’avant.
Entourée d’un père et d’une mère qui ne prennent pas en compte son avis, ses envies. Elle retrouve la paix, elle se sent elle même lorsqu’elle se réfugie dans « le jardin des monstres » .
Dans ce jardin où la beauté n’a rien à voir avec la norme.
« Le jardin des monstres où le jardin des tarots » est l’œuvre de Niki de Saint Phalle, Annamaria est impressionnée, bouleversée par l’artiste qui l’aidera à ouvrir son esprit, se découvrir, se questionner, s’accomplir.
Le jardin est un lieu où l’artiste torturée, suicidaire affronte ses monstres, la maladie, l’inceste subi, dans chaque sculpture, « les célèbres Nanas »  Une thérapie qui l’aidera à extérioriser son mal être, sa rage, sa colère.

Complètement en immersion dans ce jardin coloré qui se moque de la normalité, qui fait de l’art une beauté inclassable et donne l’envie à Annamaria de bousculer, basculer les barrières, voir plus loin. Ne pas subir la fatalité des luttes sociales. Sortir de cette vie étriquée, de cette famille qui l’étouffe.

Beaucoup de tendresse et d’émotion quand Lorenza Pieri nous emmène dans les méandres de l’adolescence et de ses doutes. Niki est une autre idée de la réussite et du bonheur, de la confiance et de l’acceptation de soi, de se révolter.

Fascinant.

« Un récit familial tissé à la perfection dans lequel les amours et les différends forment une mosaïque du coeur humain et de ses révolutions »

Corriere delle Sera

Lu dans le cadre du #challengeauteursitaliens sur Instagram

Merci aux éditions Preludes

Un commentaire Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s