L’appel de la sirène

Émilie Schnepf

Harper collins

« La femme luttait pour garder la tête hors de l’eau.  Le mépris a explosé en moi quand elle a appelé à l’aide . Parce que je connaissais la solitude et l’abandon,  je savais ce que c’était que d’appeler à l’aide sans que personne n’entende,  de voir tous ceux qui auraient dû prendre leurs responsabilités me tourner le dos »

➖ Jana, procureure Borderline au passé trouble
➖ Danilo, un  » presque frère  » qu’elle a envie de tuer de ses propres mains
➖ un serial killer aux pratiques atroces, qui noie ses victimes et coud les jambes de celles-ci telle des sirènes .

Une enquête sur une semaine,  tout est dans l’urgence,  complètement addictive et traumatisante aux meurtres atroces et tient en haleine.
2 enquêteurs Mia et Henrick qui participent avec la procureure à recueillir le moindre indice.
Une course contre la montre face à un tueur méthodique,  difficile à cerner, des victimes sans lien apparent.

L’enquête avance à tâtons,  une intrigue au cordeau dont les rebondissements,bien ficelés,  rendent le suspens haletant.
Un rythme soutenu qui te coupe le souffle. Une fin insoupçonnable.

L’auteure à écrit sur une thématique encore difficile et d’actualité sur l’acceptation de soi, la différence qui est encore regardé avec dégoût et moquerie. La souffrance et la maltraitance qui font détourner les yeux  parce que c’est plus facile que d’écouter et agir.

J’ai beaucoup aimé la psychologie de Jana et Danilo…que je vais découvrir en lisant les premiers.

Un.livre à lire ❤

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s