Beloved

Toni Morisson

10/18

1870 , États-Unis, les rives de Bluestone road.

Un gueule frontière de la liberté pour les noirs américains.

Je ne vais pas te raconter l’histoire pas envie de trop en dire.

Ce livre c’est un hymme à la vie, à la maternité mais aussi un livre sur le deuil et l’expiation.
Un livre onirique écrit avec lyrisme, une écriture flamboyante.

2 temporalités qui emportent avec emphase.

Un roman qui demande de la concentration autant par le style d’écriture, les retours en arrière,cet le nombre de personnages. Je fus un temps déstabilisée.
L’auteure nous raconte l’horreur de l’abolition de l’esclavage fait dans la folie et le sang.
Une histoire vraie violentes aux mots crus, un cri de douleur poignant et dérangeant.

Le meurtre devient un acte d’amour dans ce monde tragique et pourtant la culpabilité ronge…

Lu en #lc avec @elodieuniverse dans le cadre #challengejuilletsororité mais aussi #videtapal pour moi.

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Une merveille de roman. J’ai adoré ! 😊🌞👍

    J'aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s