Les survivants

Jane Harper

Calmann levy

#lessurvivants

« Le vent agrippant leurs cheveux. L’eau qui pouvait adopter mille scintillements différents était cet après-midi là une plaine ondulante d’un vent gris terne »

Un village cotier en tazmanie, au bord de l’océan.
Un village qui porte ses secrets
Un village qui 12 ans plus tôt, a vécu des drames encore dans la mémoire de chaque habitants.

Kerian revient avec sa compagne et sa fille,  le poids de la culpabilité ne l’a pas quitté depuis 12 ans.
Son imprudence, sa jeunesse,face à la mer, les éléments,  a provoqué la mort de son frère et de l’ami de celui ci, venus à son secours lors d’une terrible tempête.
Dans le même temps la sœur de sa petite amie de l’époque a disparu.
Son retour ravive les blessures, l’hostilité des habitants, la froideur de sa mère.

Peu de temps après  sa venue une jeune femme est retrouvée assassinée.

La petite communauté d’Evelyn Bay ne peut s’empêcher de voir Kerian d’un mauvais œil, les rumeurs sont dévastatrices, les réseaux sociaux accusateurs.

Plus qu’un thriller, « les survivants » est un roman d’atmosphère, une narration descriptive qui nous immerge dans un cloaque nauséabond.
A la fois paradis sur terre avec ses paysages magnifiques, mais aussi l’enfer quand les éléments se déchaînent.
Des grottes englouties, une mer agitée, un océan glacial, des falaises abruptes qui rendent l’ambiance pesante et lourde.

Trois sculptures qui surveillent le village et l’océan, imposantes et fragiles.
Des personnages dont l’auteure pose la psychologie fine et bien développée,  une intrigue qui prend son temps et monte crescendo.

Une tension grandissante, une amitié déclinante,  des non-dits qui brisent, 2 temporalités qui finiront par se rejoindre  marquant une fin délicate et poignante.

Depuis Canicule j’aime l’auteure,  sa poésie qui nous décrit les paysages changeant de l’Australie. Sa façon de poser l’intrigue,  de donner la part belle au paysage. Un roman d’ambiance captivant et émouvant.

Une auteure à découvrir,  une auteure à lire.

Et toi tu connais ? Envie de découvrir ?

Merci aux éditions Calmann-Lévy pour cette réception

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. J’ai adoré son premier roman et je compte lire celui-ci cet été. Les avis sont plus que positifs sur ce thriller. Là, je termine le R.J. Ellory, quel régal !! belle après midi à toi 😊🌞

    J'aime

  2. J’aime vraiment beaucoup cette auteure, ses descriptions du paysage tout en l’integrant à l’intrigue c’est très intelligent.
    Le dernier Ellory un pur bonheur

    J'aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s