Une bête au paradis

Cécile coulon

Livre de poche

Franchement ce livre je l’ai vu passer mais n’en avais pas vraiment l’envie,  je ne saurai expliquer pourquoi.


Puis il est sorti en poche, et sans demander je l’ai reçu.


Que faire ? Le lire !

Ce roman c’est la passion, celle d’un lieu,  d’un premier amour, l’attachement à la terre.  L’histoire de 2 femmes se donnant corps et âme pour ce coin de « Paradis ».

Protéger, surmonter,  grandir, guérir

Une histoire qui commence par un drame , la mort des parents de Blanche et Gabriel, recueillis par Emilienne, leur grand mère.

« Emilienne une ogresse affamée d’une rudesse et d’une solidité à toute épreuve,  capable de douceur comme de violence, capable de caresses comme de giffles et tous autour d’elle s’appuyait sur ce corps pour rester debout « 

Chacun se construit à sa manière, Gabriel se debattant avec sa melancolie. Blanche et Emilienne se tuant au travail, habitées par cette terre, renonçant à la vie, l’amour,  cette terre c’est un sacerdoce,  et une malédiction.

Aimer, séduire, y croire, être heureux

Et puis l’amour, le premier celui de l’adolescente avec Alexandre, elle vouée au Paradis, lui dévoré par son ambition. Leur chemin se déchire.

Tomber, pleurer,  cogner, mordre, venger

La terre du Paradis gonfle de tension, s’immisce dans chaque aspérités,  le mal y prend racine. Elle gronde,hurle, exprime la douleur, l’abnégation, la fatalité,  l’amour,  la mort.

Un livre d’une densité organique, les corps et les êtres s’enchevêtrent, se rejettent,  s’aiment,  se haient.

J’ai adoré cette humanité rare dans les mots , les emotions, les silences.

Des personnages qui t’aspirent,  te respirent, s’ancrent dans ton cœur, dans ton âme.
Une écriture qui vibre, épouse la moindre parcelle de ta peau.

Un roman tout en poesie aussi bien dans la cruauté,  l’âpreté et la violence que dans la beauté des lieux, le lyrisme se déployant sur chaque coin de terre.

Une écriture magnétique,  fascinante, intense, sepulcrale.

Un livre qui se lit en apnée.
Noir,bouleversant, dévastateur

Merci William , vraiment !

Une belle découverte d’auteure.

4 commentaires Ajouter un commentaire

  1. J’ai beaucoup aimé ce livre,
    Merci pour cette belle critique.
    Bises 😗💗

    J'aime

  2. Très beau retour encore une fois ! Je l’ai lu aussi et je partage ton enthousiasme pour Cécile Coulon, quel talent ! 😊

    J'aime

  3. couriretlire dit :

    J’ai adoré ce livre

    J'aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s