Creatures

Crissy van meter

Éditions la croisée

« En posant l’oreille sur l’océan, tu pourrais bien l’entendre vibrer en toi « 

Une vie qui s’étire, sur une île sauvage au grès des marées, et des saisons, de la pluie et du vent, du soleil et du sel sur la peau.

Ce livre est une curiosité dans l’écriture qui n’est pas linéaire qui se conjugue au passé et au présent, qui nous raconte l’existence d’Evie entre un père aimant mais toxico, une mère evanescente, absente, un mari aimant, pecheur. Une vie entre solitude et attente.
Evie qui subit son île et ses tourments mais qui ne peut s’en détacher. Un attachement viscérale.

Une histoire ou l’on se laisse voguer, emmener par les vagues, emporté par les tempêtes, rejeté toujours par la mer, ce lien qui ne se casse, cette île qui s’imprègne dans chaque pore de la peau.

Un silence pesant ou l’amour se tait,
Poignant dans le chaos des tempêtes,
Dévastateur quand le manque se crée
Touchant quand il réapparaît à la douceur des jours meilleurs.

J’ai aimé cette écriture poétique, onirique, qui raconte Evie, Créature résilience face à la vie, la mort, l’amour, la trahison.

Une hypersensibilité face aux emotions, la pression de l’implosion du poids invisible de la douleur, du chagrin

Une lecture émotionnelle, un attachement ravageur


Fort en dedans
Beau au dehors

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s