Un cœur sombre

RJ ELLORY

Livre de poche

Ressenti :

#uncoeursombre

Madigan, piètre mari, mauvais père,  menteur, alcoolique, addict aux drogues, des dettes de jeu qui ont fait passer ce flic du côté des ripoux.

« C »est partout pareil. Les gens font ce qu’ils croient être le mieux. Ils agissent en pensant faire le bien. Même quand ils commettent des actes absolument horribles, ils le font à cause de la certitude erronée qu’ils ont raison. « 

Un homme aux deux visages, un salaud qui a vendu sa conscience et ses valeurs.
La noirceur à l’état pur, pas de lumière, plus les pages tournent, plus les ténèbres engloutissent.
Mais avec Ellory rien n’est jamais tout noir, ni tout blanc, tout est dans la nuance aussi minime soit elle.
Et c’est parfois déstabilisant.
Madigan bouleverse nos certitudes, bouscule nos valeurs, lui le flic corrompu devrait nous être antipathique, mais finalement on s’y attache.
Cet homme est une contradiction dans ses pensées, ses actes, on est au plus près de lui dans les chapitres de narration, on le sent glisser,  peu à peu s’enfoncer toujours plus, chaque action étant toujours la mauvaise, on aimerait l’épauler le relever. Il veut se racheter, oublier ses démons, emprunter le chemin vers la rédemption…la petite lueur qui le sauvera…peut-être…

Plus qu’un thriller,  #uncoeursombre est un roman noir qui pointe une société américaine corrompue au plus près de l’état,  un roman noir sur les incertitudes, les remords, l’enchaînement inévitable qui fait basculer, les décisions que l’on prend qui nous brisent, un cercle infernal.
#uncoeursombre est un roman ou les emotions contraires nous assaillent,  une écriture sensible, humaine. Le pouvoir des mots qui nous touche, un ascenseur emotionnel.
Dans l’enfer de la corruption, des reglements de comptes, qui ne sont  que le miroir de la Société.
Ellory ce conteur d’histoire… et jusqu’à la fin l’espoir…

Lu en #lc avec @calyenol toujours un plaisir

5 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Aude Bouquine dit :

    Pas encore lu, mais ça me donne drôlement envie 😉

    J'aime

  2. Toujours cette noirceur, cette société américaine et ses institutions qu’il pointe du doigt. Les choix que l’on prend qui nous font basculer.

    Aimé par 1 personne

  3. J’ai hâte de le lire.
    MERCI 🙏🏻

    J'aime

  4. R.J Ellory est mon chouchou et c’est un des rares livres de lui que je n’ai toujours pas lu. Ta chronique est belle et je te rejoins totalement lorsque tu dis qu’avec lui on est dans la nuance. C’est ce que j’aime par dessus tout : cette sensibilité qui transparaît dans ses romans 🙂

    J'aime

  5. Même s’il explore le côté sombre tu ne peux détester ses personnages. Dans la vie on ne prend pas toujours les bonnes décisions même si au départ on les pensait idéales. Ce n’est pas le bien contre le mal c’est beaucoup plus compliqué que cela, c’est aussi parfois la faute à pas de chance. La vie finalement…

    J'aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s