Betty

Tiffany MC Daniel

Gallmeister

« Les racines sont la partie essentielle de la plante.  C’est par les racines qu’une plante se nourrit et ce sont les racines qui la maintiennent en place quand tout le reste est emporté.  Sans racines on est balloté au gré du vent. »

Oui un énième ressenti, mais partez pas, restez…

Betty est l’histoire d’une famille moitié amérindienne, moitié blanche.
Mais c’est surtout un attachement aux personnages,  un attachement à la terre.

L’amour d’un père qui transmet sa culture de Cherokee, une culture matriarcale, et matrilinéaire. Une culture qui respecte et célèbre la femme. Un homme hors du temps.

7 frères et sœurs, une mère, un père aux destins sombres, aux fêlures enfouis.

Un roman noir sur la tolérance, la discrimination,la vie, la mort, l’innocence perdue, la conditionféminineen 1960.

Betty ce sont des bouts de  papiers enfermés  qu’elle enferme dans des bocaux, pour raconter l’histoire de sa famille, pour décrire l’inommable subi par les filles,  pour exorciser la peine.

Un chant emotionnel, grave  triste,  lyrique.
J’ai été terrassée autant que j’ai espéré.

Betty est un livre que l’on ressent, que l’on pleure, qui marque,  reste en nous.
Pris de vertige, le poids de la tristesse qui pèse, hagard la souffrance au fond des yeux, difficile de fermer ce magnifique roman.
L’auteure a les mots sombres et lumineux, qui colmatent ou saignent.
Un livre puissant.

Betty « la petite indienne » , personnage tatoué au fer rouge sur le coeur.

Il est impossible de passer à côté et vous auriez amplement raison de continuer à faire vivre Betty.


Mon plus gros coup de cœur 2020

« Devenir femme, c’est affronter le couteau, c’est apprendre à supporter le tranchant de la lame, et les blessures. Apprendre à saigner. Et malgré les cicatrices, faire en sorte de rester belle et d’avoir les genoux assez solides pour passer la serpillière dans la cuisine tous les samedis « 

10 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Aude Bouquine dit :

    Dire que le succès de ce livre s’est fait par bouche à oreille.
    On sert encore à quelque chose 😉
    Très belle chronique
    Pour moi aussi il est classé dans mes meilleures lectures de l’année ❤️

    Aimé par 1 personne

    1. Je ne sais pas si on sert à quelque chose 🙈mais ce livre il ne faut pas passer à côté 😊 à faire connaître, offrir bref A LIRE.
      Merci pour mon ressenti, en dire assez et pas trop mais surtout donner envie. Bonne soirée

      Aimé par 2 personnes

  2. revanbane45 dit :

    Ma meilleure lecture de cette année. Betty et son papa son gravés dans mon cœur à jamais 😍

    Aimé par 1 personne

  3. J’ai vraiment hâte de le lire. MERCI 🍂

    J'aime

  4. Sylvie Gasq dit :

    « Encore un ressenti », mais tu en parles tellement bien sans rien dévoiler …
    Il sera l’une de mes prochaines lectures et j’attends cette lecture sans me hâter pour pouvoir le savourer.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci beaucoup c’est gentil 😊 bonne lecture et effectivement il faut la savourer

      J'aime

  5. Je veux absolument le lire surtout après t’avoir lu. Il est tout en haut de ma PAL. Passe un excellent weekend 😊

    J'aime

  6. Il est vraiment, vraiment magnifique, j’adore cette maison d’édition

    J'aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s