La dislocation

Louise Browaeys

Harper collins

Babelio

Ressenti :

#ladislocation
@louisebrowaeys
@harpercollinsfrance
@babelio_

2016  une femme sort d’un séjour en hôpital psychiatrique sans aucun souvenir des 3 dernières années de sa vie.
Apathique,  elle reste prostrée sauf lorsque K, 33 ans, soit disant ami d’enfance vient lui donner à manger. K En quête d’inspiration,  de reconnaissance.
On suit la narratrice dans son cheminement sur la recherche de soi. Recoller les morceaux de sa vie d’avant, combler le vide. La dislocation est un chemin semé d’embûches, de peur, de joies. Mais aussi des accès de violence qui s’expliqueront au fil des pages lorsque nous prendrons connaissance de son vécu. Une sensibilité à fleur de peau toujours dans l’excès aussi bien dans le negatif que le positif. Des cauchemars, des hallucinations qui l’assaillent. Toujours sur le fil, au bord du gouffre,  à la fois accablée et  excitée.  Dans un état perturbée,  permanent, une lecture angoissante,  inquiétante mettant en parallèle la femme et l’écologie.
Fuir la réalité pour fuir la peur sourde  oppressante  de la terre nourricière qui souffre,  de la femme qui subit. Un monde qui se meurt,  une vie après laquelle on court, où l’on oublie l’essentiel.
Un livre qui interpelle sur l’urgence climatique, un livre féministe sur l’oppression que subissent les femmes.
Un livre presque philosophique

Le thème me plaisait

Oui mais…

Je n’ai pas eu d’empathie pour la narratrice, ce fut plutôt l’inverse l’envie de la secouer.Un champs lexical où je me suis parfois perdue, je n’ai pas compris non plus la description des errances sexuelles de la narratrice, pas que je sois prude mais la corrélation avec le reste du livre pour moi reste nébuleuse, cela tranche avec le reste de l’écriture, il a  manqué de subtilité parfois.

Bref plutôt mitigée pour moi mais ce n’est qu’un avis subjectif.

Merci à Babelio pour cette masse critique

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s