La vengeance des cendres

Harald Gilbers

Calman levy noir

Ressenti : Un Thriller historique.


Hiver 46 le Berlin après la capitulation d’Hitler,  un hiver froid  glacial avoisinant les – 20. Une allemagne dans la reconstruction lente, où les gravats s’entassent,  les locaux insalubres assaillis par les abandonnés de la guerre,  les enfants,  vieillards, des gens sans emplois, les  meurs-la-faim. La nourriture manque, le marché noir bat son plein,  l’Allemagne est morcelée par les occupants alliés  français,  américains, anglais,  soviétiques.
Et dans cette misère sociale,  un homme, complètement nu des noms gravés sur la peau, est retrouvé atrocement mutilé.
Le commissaire Oppeinheimer  personnage attachant, juif, essayant d’oublier les douleurs, la souffrance de la guerre,  se voit mis sur l’affaire.
Un lien commun aux morts qui s’enchaînent : la collaboration avec les nazis.
Et moi qu’aurais-je fait ?
Justice moi même ?
Où laisser la justice longue, fastidieuse mener son enquête au risque que les criminels de guerre ne trouvent un pays daccueil ?
J’ai bien peur de dire que lorsque l’on a tout perdu, l’on n’ a plus rien à perdre  quitte à passer du côté obscur.

Au delà de l’enquête qui pour moi est secondaire j’ai trouvé le livre assez dense en informations, et du point de vue historique c’était captivant.
L’écriture,  la linguistique choisies  nous emmènent au cœur d’une souffrance  psychique,  physique, les stygmates du passé, l’histoire de l’Allemagne étant encore bien présente lors de cet hiver 46, le ravitaillement est rationné, la faim, le froid,  la démocratie qui a des difficultés à se mettre en place, à sortir de sa torpeur d’après guerre.
C’est vraiment le contexte humain, social,  historique qui porte ce livre.
La vengeance venant au second plan…
Un bon livre à lire du point de vue historique,  maintenant si vous voulez un polar qui s’enchaîne, sans temps mort  celui-ci prend son temps  pose les bases et finalement ce n’est pas déplaisant.

Un commentaire Ajouter un commentaire

  1. Je le note pour son contexte historique qui, tu as raison de le souligner, est passionnant ! 🙂

    J'aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s