La liberté au pied des oliviers

Rosa Ventrella

Les ESCALES

2020

Ressenti :
Des émotions à la lecture de ce livre qui sonne en moi comme une sororité. ⠀

Dès les premières pages on devine la tragédie mais également l’amour inconditionnel d’une sœur.⠀
Térésa ,Angelina tellement différentes mais tellement complémentaires. Térésa si discrète, timide, observatrice les mots qui se bousculent dans la tête. Angelina si belle lumineuse, explosive. ⠀

Une saga familiale qui nous embarque dans l’Italie d’après guerre. Les Pouilles, le Salento j’ai ressenti la misère, la crasse, mais aussi ce vent de révolte paysane, la condition des femmes.⠀

Quand les hommes sont à la guerre, la pauvreté s’accentue, le fascisme et ses dérives sont aux portes des maisons. La mère de Térésa et Angelina décide de vendre son corps au baron pour que ses filles puissent manger. Elle si belle, flamboyante, une beauté altière. ⠀

« la beauté peut-être une bénédiction mais aussi une malédiction « ⠀

Elle porte en elle la culpabilité mais aussi la force de subvenir aux besoins des filles. Elle fait face à « la malalegna » rumeurs vénéneuses des commères du village.⠀
« Angeli » d’une beauté insolente, volcanique, a soif de liberté, d’émancipation. Elle veut s’élever au dessus de la misère, et s’opposera au père pour épouser le fils du baron, elle une paysane. Un cri dans la nuit, la sensation que tout est possible, un echo pour toutes les femmes, elle l’ouragan, le sirroco qui souffle sa chaleur sur les terres du Salento. Elle écoute ses instincts, ses ardeurs ses envies quitte à se tromper, à y perdre ses illusions, la vie…⠀
On fait face à la cruauté, la fureur, la fierté des Hommes, on sent l’acidité des mots, paroles violentes, et puis le temps passe le temps file et il est trop tard…pour demander pardon. ⠀
Une histoire émouvante qui m’a fait saigner le cœur, j’ai ressenti la douleur, les sentiments que l’on retient, les « je t’aime  » que l’on ne dit pas. Rosa Ventrella est une conteuse d’histoire, on n’échappe pas à sa poésie, son onirisme, son œil vif, tranchant mais aussi délicat. Elle mêle les sentiments aux éléments naturels, qui sont liés à nos bouleversements.


 » Le temps… combien de fois j’ai reporté j’ai négligé de dire les choses importantes, convaincue que le temps me donnerai des occasions de revenir en arrière, de remédier. ⠀
Le temps s’est écoulé. « ⠀


Rosa ventrella  a écrit une histoire, émouvante, touchante envoûtante. Elle a le don des mots pour décrire la destinée de Femmes fortes et fragiles, des survivantes. « une vie mouvante, incertaine« . Un livre sur l’amour de 2 sœurs qui se nourrit au delà de la mort, une nostalgie douce qui fait monter les larmes, une appartenance ce sang qui coule dans mes veines…Je n’ai pas pu compter jusque 22, je n’ai pas pu dire combien je l’aimais, ce sera toujours une fissure, une plaie…⠀



« les plus beaux moments de notre vie sont ceux qui finissent prématurément« 

Mer i aux éditions « Les Escales » pour cette découverte je n’ai plus qu’à me procurer son premier 🙂

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s