La vallée

Bernard Minier

XO éditions

Résumé :

Un appel au secours au milieu de la nuit.
Une vallée coupée du monde.
Une abbaye pleine de secrets.
Une forêt mystérieuse.
Une série de meurtres épouvantables.
Une population terrifiée qui veut se faire justice.
Un corbeau qui accuse.
Une communauté au bord du chaos.
Une nouvelle enquête de Martin Servaz

Ressenti :

Retrouver Servaz c’est du bonheur à l’état pur, personnage attachant qui évolue, un personnage plus humain rempli de questionnements.⠀

« je crois que quelqu’un est en train d’agir comme s’il se prenait pour Dieu »⠀

Lire Bernard Minier c’est être en immersion dès l’introduction. Une intro qui te prend aux tripes, qui t’accroche pour ne plus lâcher prise, ressentir ce que les personnages vivent. Être atteint dans sa chair, dans son âme. Retrouver Irène Ziegler personnage emblématique de glacé, un duo d’enquêteurs acérés. ⠀
« LA VALLEE » est un thriller oppressant, un huis clos dans cette vallée d’Aiguesvive dans les Pyrénées, coincé par un éboulement, confiné du monde extérieur et devant faire face à des meurtres aux rituels d’une cruauté glaciale. ⠀
Un livre totalement addictif, une écriture aux rebondissements rythmés qui accroit la lecture, dans un état d’urgence permanent, essoufflé, l’air vicié qui étouffe, le « mal » qui rode, des scènes atroces, animales, les abysses du mal qui broient. ⠀
Un Martin vieilli, nostalgique, atteint par cette enquête au plus profond de sa chair, un Servaz dépassé par le climat social, la colère qui gronde, la perte des valeurs, le refus de l’ autorité, les réseaux sociaux devenus un défouloir de haine, la désindividuation de groupe qui fait peur. Un livre aux personnages féminins forts, torturés , manipulateurs. Des émotions à fleur de peau, un passé qui refait surface, et que Martin se prend en pleine face et qui fait ressortir son côté sombre, avalé par cette tension anxiogène de ce « confinement » provoqué. Et puis cette fin… Démentielle… Qui terrifie par son réalisme.⠀
Lire Bernard Minier c’est être avalée par la montagne, la forêt, envahissante, menaçante, personnage à part entière, un thriller d’ambiance. ⠀
Lire Bernard Minier c’est la fiction qui rejoint la réalité, les questionnements sur la vie devenue plus violente, un attachement à Martin, et puis surtout un attachement à la vie, derrière l’obscurité la lumière jaillit même faible elle nourrit.⠀
Tu n’as jamais lu @bernardminier tu t’es privé de lire l’un des maître du polar français⠀
File en librairie coup de 💖 assuré

3 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Celui là, il est tout en haut de ma PAL surtout après avoir lu ta chronique et celle de Pascaline 😊

    Aimé par 1 personne

    1. Je suis fan, et puis on sent la maturité dans l’écriture

      Aimé par 1 personne

      1. Oui on en dit tellement de bien ! Beau weekend prolongé et ensoleillé à toi 😊☀️

        J'aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s