Les fureurs invisibles du coeur

John Boyne

Livre de poche

2 janvier 2020

Résumé : Cyril Avery n’est pas un vrai Avery et il ne le sera jamais – ou du moins, c’est ce que lui répètent ses parents adoptifs. Mais s’il n’est pas un vrai Avery, qui est-il ?
Né d’une fille-mère bannie de la communauté rurale irlandaise où elle a grandi, devenu fils adoptif d’un couple dublinois aisé et excentrique par l’entremise d’une nonne rédemptoriste bossue, Cyril dérive dans la vie, avec pour seul et précaire ancrage son indéfectible amitié pour le jeune Julian Woodbead, un garçon infiniment plus fascinant et dangereux.
Balloté par le destin et les coïncidences, Cyril passera toute sa vie à chercher qui il est et d’où il vient – et pendant près de trois quarts de siècle, il va se débattre dans la quête de son identité, de sa famille, de son pays et bien plus encore.

Dans cette œuvre sublime, John Boyne fait revivre l’histoire de l’Irlande des années 1940 à nos jours à travers les yeux de son héros. Les Fureurs invisibles du cœur est un roman qui nous fait rire et pleurer, et nous rappelle le pouvoir de rédemption de l’âme humaine

Ressenti :

« nous étions en 1959, après tout, je ne savais presque rien de l’homosexualité, en dehors du fait que succomber à ce genre de désir était un acte criminel en Irlande qui donnait lieu à une peine de prison. A moins que j’entre dans les ordres, dans ce cas il s’agissait d’un avantage en nature de la profession. « ⠀

Une quête existentielle de ses racines, de son identité.⠀ Des années 40 à 2015 on suit Cyril Avery, jeune garçon né d’une fille mère repudiée par le curé de sa paroisse et par sa famille. Une mère Catherine qui atterrit à Dublin et qui pour donner une chance à Cyril l’abandonne afin qu’il soit adopté. Le garçon grandit dans une famille dans une indifférence totale, entouré de biens matériels mais élevé sans amour, sans tendresse. A 7 ans il fait la connaissance de Julian à qui il voue un amour au delà de l’amitié.⠀
Dans une Irlande puritaine, où la femme est juste un ventre pour des héritiers, avouer son homosexualité c’est être cloué au pilori. Une société qui tabasse à mort, qui juge l’homosexualité comme une maladie honteuse. Cyril vit en silence son attirance, impossible d’être heureux quand l’on doit vivre caché.⠀ Un livre parfois cru, mais un livre aussi plein de poésie, une quête du bonheur, une histoire triste à l’humour cynique.⠀
Cyril, Catherine, des personnages profonds que l’on a envie de prendre par la mains, deux êtres malmenés car différents des normes de la société pudibonde, sexiste, et homophobe. ⠀Il faudra au jeune homme quitter l’Irlande, fuir la violence physique, morale, puis revenir pour rencontrer son passé. ⠀
Un livre touchant, un roman dense et profond, la rage aussi qui nous tiraille devant l’hypocrisie de l’église catholique.⠀
Un livre révoltant de douleurs. La sensation d’une vie gâchée, pas né au bon moment pour assumer ses choix. ⠀
Je suis sortie de ma lecture affligée et mélancolique face à ce cheminement long et douloureux mais aussi une écriture à l’humour décapant, une belle plume pleine d’humanité.⠀
Un très beau roman qui montre une évolution de la société, lente mais une évolution, un long cheminement déchirant.

« l’idée de passer toute mon existence à mentir me pesait terriblement et dans ces moments là, j’envisageais sérieusement de disparaître à jamais »

3 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Je viens de me le procurer! Il me tentait terriblement!

    J'aime

  2. Vraiment hâte d’avoir ton ressenti, ce fut un très beau coup de cœur pour moi, un déchirement aussi

    J'aime

  3. Belle histoire, je vais l’acheter.
    Merci, bises 😗

    J'aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s