La machine à Brouillard

Tito Desforges

Taurnada

thriller

13/2/20

Ressenti : Mc Murphy ex- militaire, s’arrête avec sa fille à Grosvenore-Mine un patelin du bush australien pour se restaurer. Et sa fille disparaît…

Résumé : Mac Murphy est un soldat d’élite. Mac Murphy est fort. Mac Murphy est dur. Mac Murphy est fou. Mac Murphy trimbale dans sa tête une épouvantable machine à brouillard qui engloutit ses souvenirs, sa raison et l’essentiel de son âme, morceau après morceau.
Quand les habitants de Grosvenore-Mine, ce village perdu dans les profondeurs de l’Australie, se hasardent à enlever la fille de Mac Murphy, ils ne savent pas à quel point c’est une mauvaise idée.
Une époustouflante plongée dans l’amour d’un père pour sa fille et dans les tréfonds de la démence d’un homme. Inlâchable. Attention : cauchemar.

Une plongée abyssale dans la mémoire d’un père, un homme aussi puissant qu’une rafale de mitraillette, aussi dévastateur et cruel qu’un lance flamme. Il est prêt à tout et rien ne l’arrête, jusqu’à l’assaut final, jusqu’à retrouver sa fille quelques soient les dommages collatéraux et ceux ci vont être nombreux ! Mc Murphy y perdra son âme, à pénétrer le brouillard de son cortex pour accéder à la vérité…au plus proche de la réalité.

Tito Desforges mène ce livre tambour battant , un journée obsessionnelle , le syndrome Post Traumatique envahissant les méandre du cerveau de Mc Murphy. La peur au ventre, la sueur qui perle au coin des tempes on accompagne ce père au delà de la terreur.

Rencontrer Mc Murphy, c’est rencontrer la mort. Une mort juste ou pas mais une mort qui lui fait perdre pied au bord de la folie.

C’est prenant et douloureux à la fois, une psyché traumatisée de désespoir et d’amour, rependre son souffle et puis…le noir. Le fil est mince entre rêve et cauchemar dans la réalité de notre soldat. Ce soldat borderline à la frontière de l’irréel.

Il aurait pu être complètement dément puisque d’une construction originale mais j’ai deviné et trop en dire serait vous faire découvrir. Dommage.

Merci Joel des éditions Taurnada

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. J’ai eu pareil que toi, j’ai deviné assez rapidement !

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s