Vous n’aurez pas les enfants

Valérie Portheret

XO éditions

6 Février 2020

Auteur : Historienne, Valérie Portheret a reconstitué, au terme de 25 ans de recherches, ce sauvetages des enfants du camp de Vénissieux, recueillant , partout dans le monde , la parole d’un très grand nombre d’entre eux . Cette histoire bouleversera à ‘époque l’opinion, poussant Vichy à refuser les nouvelles demandes de déportations des Juifs formulés par les nazis.

Résumé :

26 août 1942. Pour répondre aux exigences des nazis, le gouvernement de Vichy ordonne la rafle des juifs étrangers dans la région de Lyon. Au petit matin, ils sont 1016 à être arrêtés et rassemblés dans un camp de « triage » à Vénissieux.

Nuit du 28 au 29 août 1942. Des membres d’œuvres sociales présents dans l’enceinte réussissent à convaincre les parents d’abandonner leurs enfants et de les confier à une association, l’Amitié chrétienne, seule façon de les sauver de la déportation.
Malgré les cris, les pleurs, les tentatives de suicide des mères, 108 enfants vont être séparés de leurs parents et exfiltrés du camp.
De leur côté, 545 adultes sont conduits en autocar par les gendarmes à la gare de Saint-Priest, direction Drancy, puis Auschwitz où la grande majorité d’entre eux sera gazée. Dans les heures qui suivent, la police lance une chasse pour retrouver ces enfants cachés dans un ancien couvent. Mais dans des tracts, la résistance prévient : « Vous n’aurez pas les enfants. »

L’histoire inédite du plus grand sauvetage d’enfants juifs entrepris en France pendant la Seconde Guerre mondiale. Une incroyable chaîne de solidarité d’hommes et de femmes qui, sous la protection du cardinal Gerlier, primat des Gaules, avaient compris que ces enfants étaient promis à la mort.

Ressenti :Une histoire bouleversante de la rafle de Lyon de 1942, le courage d’hommes et de femmes qui au péril de leur vie et de leur famille vont contrer l’ennemi et surtout mettre des enfants en sécurité, les cacher, les faire adopter afin de les épargner à une mort certaine. Des hommes et des femmes au dévouement exceptionnel. Le cruel arrachement des parents qui pour éviter à leurs enfants d’être déportés signent un acte d’abandon, afin qu’ils soient exfiltrés. Une nuit de cauchemar.

Un récit au jour le jour, heure par heure qui met un visage, sur les sauveurs et les sauvés, 108 enfants qui éviteront la chambre à gaz et auront la vie sauve.

une Histoire à ne pas oublier, une histoire bouleversante, une histoire qui met en lumière dans un monde devenu fou, l’héroïsme, la bravoure de la population française qui s’élève contre la suprématie aryenne et le gouvernement de Vichy.

Ce livre c’est une transmission nécessaire pour se rappeler que l’Histoire est un éternel recommencement, œuvrer dans l’ombre pour défendre et sauver les opprimés quoiqu’il en coûte. Un gros travail de recherche de l’historienne pour rencontrer les « enfants » encore vivants. Un récit d’une force et d’une émotion vive.

Merci aux éditions XO pour cette réception

3 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Merci beaucoup pour cette très belle critique, je lirai cette histoire bouleversante….

    Aimé par 2 personnes

    1. Oui émouvante, une Histoire à faire connaître, ne pas oublier

      Aimé par 2 personnes

  2. Tu as parfaitement raison, un livre nécessaire sur un sujet terrible mais dont il faut parler encore et encore pour que les nouvelles générations n’oublient pas. J’ai un souvenir très ému des livres de Daniel Cordier sur Jean Moulin et la résistance. 🙂

    J'aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s