La science de l’esquive

Nicolas Malewski

Harper Collins

08/01/2020

Résumé : Kamel Wozniak est en fuite. Locataire d’un meublé où pour rester invisible il faut se montrer habile, l’ancien boxeur sur ses gardes tente de se faire oublier le temps d’un été au vert. Mais de qui ? Et où s’arrête son plan B ? Difficile de disparaître dans une petite ville où un garçon comme lui, aux airs de desperado, n’est pas sans piquer les curiosités.
Après Sous le compost, Nicolas Maleski signe un roman qui s’ouvre comme un film des frères Coen, ménage un suspense de polar et déroule, dans langue où la lucidité combat à armes égales avec la causticité, l’épopée d’un antihéros insaisissable et pourtant pas si éloigné de nous.

Ressenti : Kamel Wozniak débarque dans un petit village. Il paye cash, il est discret.

Kamel a fui…

Dans un petit village la discrétion est souvent entachée de la curiosité des autres. Kamel, ce taiseux, ce solitaire, qui peu à peu par la force des choses, va se raconter. Lui qui porte un poids sur la conscience.

Kamel a fui…

Nicolas Malewski nous dépeint des personnages attachants et irritants à la fois , avec leurs failles, leurs blessures, leur armure. On a de la tendresse pour eux, pour ce qu’il traversent, la houle du quotidien , on s’y retrouve,on se ressemble.

Kamel a fui…

Un cadre idyllique, paumé, qui laisse libre court aux envies et aux rêves, on divague parfois avec désœuvrement.

Kamel a fui…

L’histoire d’un homme qui rêve de changer de vie.

Kamel a fui…

L’auteur sème les mots, virtuose de l’intrigue, une fuite poétique.

Kamel a fui…

L’effervescence de la ville loin derrière, s’imprégner du terreau de la terre, de cette nouvelle vie, pour une renaissance.

Kamel a fui…

La beauté des mots, des paysages, d’une vie qui s’égare, d’une vie qui ne bat plus, acculé par la bienséance, les attaches, les liens qui écrasent, oppressent, étouffent…

Et puis fuir…pour se libérer.

Ni blanc, ni noir, des nuances de gris des couleurs, celles de la vie.

Merci à @babelio et les éditions @harpercollins

4 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Très jolies photos.
    Merci pour le partage de ce livre. Je le note..
    Bon week-end, bises

    Aimé par 1 personne

  2. Un livre qui t’a inspiré une très jolie chronique 🙂

    Aimé par 1 personne

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s