Dieu pardonne, moi pas

Claude Michel Rome

Albin Michel

résumé :

A la veille d’un procès contre une dictature pétrolière d’Afrique de l’Ouest, le cadavre du grand avocat parisien Pascal Metzger est retrouvé en mer. Bien qu’ébranlés par son décès, ses trois jeunes associés décident de poursuivre le procès. Or, les preuves amassées par Me Metzger ont disparu.
En reprenant le dossier, Carla, Malik et Pierre-Emmanuel pénètrent peu à peu une affaire aux ramifications aussi gigantesques qu’insoupçonnées : armes, pétrole, alliances des mafias et des cartels, corruption, évasion fiscale…. De la « France-à-fric » en passant par la Suisse, Monaco et la banque du Vatican, c’est le sommet des Etats et le cœur même de l’économie planétaire qui sont en cause. On compte déjà quelques morts.

Sur fond de Panama papers et de « bien mal acquis » en Afrique, Claude- Michel Rome, signe un thriller politique glaçant et addictif. Le brûlot d’une société corrompue jusque dans ses fondations.

Aucune description de photo disponible.

Ressenti :


A la veille d’un procès retentissant pour le Cabinet Metzgner , trois jeunes avocats font face au deuil de leur Mentor, retrouvé mort sur les côtés bretonnes. Son bateau voguant au large. ⠀

Accident ?⠀
Meurtre ? ⠀

Pas vraiment vu ce livre sur les réseaux et pourtant… Un livre qui se lit comme l’on regarde un film. ⠀
Un thriller politico financier à vive allure, explosif, destructeur. ⠀
Les grands de ce monde sont prêts à tout pour garder leurs statuts. ⠀
Un procès tumultueux sur fonds de corruption, blanchiment d’argent, narcotraficant, compagnie pétrolière, des organismes bancaires et même le Vatican. ⠀
Un intrigue bien structurée, un rythme endiablé qui empêche de lâcher cette histoire. ⠀
Scotchée sur mon siège, des scènes qui un instant m’ont parues tellement réalistes que je me suis sentie en apnée. Un vrai combat contre notre société que l’argent corrompt. L’auteur n’hésite pas à pointer du doigt le monde ⠀
politique et sa sphère vérolée, « la France à fric » . Les cités et les prisons avec le fanatisme grandissant, les « barbus » qui embrigadent les plus jeunes, les désabusés du système, en leur promettant une vie meilleure ! ⠀
Des personnages avec leur zone d’ombre, leur histoire, leur psychologie intriguante, bien développés. ⠀
Le père Malone un personnage!!! Il mériterait de revenir, le mystère qui l’entoure est fascinant.⠀
Un livre extrême, effrayant, les failles de notre système sans concession.⠀
Bref j’ai adoré.⠀

Merci aux éditions Albin Michel pour cette réception.mesmotssurlesleursEt encore une fois, quand tu adores, j’ai trop envie de le lire aussi ! Je l’ai donc noté 😉4 j1 mention J’aimeRépondre

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. J’aime ces histoires de complots où l’on se dit que décidément il y a quelque chose de pourri dans notre monde.. Excellente soirée à toi 🙂

    J'aime

  2. Merci à toi aussi.
    J’adore ce style et effectivement je savais le monde pourri mais pas à ce point

    J'aime

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s