Les os des filles

Line Papin

Livre de poche

Résumé : C’est l’histoire de trois femmes : Ba, sa fille et sa petite fille, -l’auteure elle-même. Une histoire qui commence dans les années 1960, pendant la seconde guerre d’Indochine, dans un village vietnamien sous les bombes.

Ces trois générations de femmes traverserons trois combats : celui de la guerre, celui de l’exil et celui de la maladie.

« Je viens en paix, ouvrir le chapitre de cette histoire qui a fait tant de naissances, de joies, tant de douleurs, de morts, tant de guerres-mon histoire après tout. »

Hanoï et la vie insouciante, une histoire de femmes, la vie joyeuse d’une famille sur 3 générations, Line, sa grand mère, sa mère, ses tantes… Vivre ensemble dans une joyeuse cacophonie. Hanoï, sa luxuriance, ses couleurs, sa joie, sa chaleur.
Et puis la rupture, le déracinement.

La France, sa froide existence, une vie qui explose pour Line, 11 ans.
Un changement de vie, de pays, dévastateur qui va broyer, aspirer Line vers les abymes de l’anorexie.

« les os, c’est tout ce qui reste de nous ce que nous avons été au minimum, ce que nous avons tenté au maximum »

Avoir la peau sur les os.
Être le fantôme de sa Vie.
Devenir la Faucheuse de son futur.
L’anorexie comme seule compagne.

Des déchirures qui détruisent, des mots qui anéantissent, la souffrance en heritage.
Une souffrance tenace, une mort intérieure, l’impuissance, la fragilité du corps, la force du cœur.

On tombe avec Line, on lutte pour survivre. Une équilibriste sur le fil entre la vie et la mort.

Et puis le retour pour se retrouver, se reconstruire, se réconcilier avec son passé pour avoir un avenir.

« Les matins devenaient bisques, miels, blés, blonds. La vie allait pouvoir commencer »

Un livre bouleversant.