Les liens du sang

Olivia Kiernan

HUGO THRILLER

SORTIE 03/10/2019

Résumé : Deux corps sont retrouvés dans l’église de la ville, sauvagement assassinés.
Un double meurtre qui coïncide étrangement avec la sortie de prison de Sean Hennessy, condamné dix-sept ans plus tôt pour le meurtre de ses parents alors qu’il était encore adolescent. Sean a toujours clamé son innocence ; et c’est cette version des faits qu’il entend défendre dans un documentaire télévisé en préparation.
Frankie le pressent : pour découvrir l’auteur du double meurtre de l’église, puis d’un nouvel assassinat tout aussi épouvantable, il va lui falloir comprendre ce qu’il s’est véritablement passé voilà dix-sept ans.
Et percer les mystères qui relient entre eux, par-delà les années, les cadavres de Clontarf.

Ressenti :

« On a tous un mur dans notre dos, un endroit où on se retrouve à prendre des décisions impensables »

Après #irrespirable , quel plaisir de retrouver la commissaire Frankie Sheehan, au caractère bien trempé,connue pour sa ténacité.
Dublin, à Clontarf, là où Sheehan a grandi, deux corps sont retrouvés, deux corps mis en scène. Trouvés dans une église où la désolation, l’irrevocabilité de la mort frappe de plein fouet.
Dans le même temps une enquête vieille de 17 ans s’ouvre à nouveaux.

Deux enquêtes qui vont se percuter, remettre en cause l’appareil judiciaire, notre société qui ferme les yeux, qui se fie aux apparences, car il est plus facile de détourner la tête face à la maltraitance, la violence.
Des chapitres courts qui rendent l’enquête haletante, difficile de lâcher ce livre. Olivia Kiernan tisse une toile et nous attrape pour mieux nous faire douter. Bluffée par les retournements de situation et le twist final.
Un thriller psychologique, au pouvoir de suggestion intense. L’atmosphère pluvieuse,froide accentue l’oppression que l’on ressent. Une histoire qui ne nous ménage pas, on a souvent l’impression d’être dans une impasse, on doute, on se prend un mur mais peu à peu la ténacité de notre commissaire porte ses fruits. Totalement immersif et rondement bien menée. L’auteure distille l’histoire familiale de Frankie Sheehan, elle nous est plus humaine, plus attachante, plus sensible.

Un rythme lent mais pas moins addictif,OK pose la trame, une enquête disséquée, traquer le moindre indice, analyser avec méthodologie pour rendre justice aux victimes.


J’ai adoré, à vous de le découvrir.

Merci aux éditions Hugo Thriller

7 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Une jolie chronique pleine d’enthousiasme ! Merci pour la découverte 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Merci c’est gentil 😘 ce fut pour moi également une agréable découverte

      Aimé par 1 personne

  2. Il est très tentant celui-là !

    J'aime

  3. Merci pour ce partage.. j’aime beaucoup ce genre de lecture.🙏🤗

    Aimé par 1 personne

  4. J’ai beaucoup aimé le personnage, l’ambiance du livre. Il faut commencer par le premier pour avoir la psychologie de Kiernan

    J'aime

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s