Les refuges

Jérome Loubry

Calman Levy

Auteur :

Résumé : Installée en Normandie depuis peu, Sandrine est priée d’aller vider la maison de sa grand-mère, une originale qui vivait seule sur une île minuscule, pas très loin de la côte.
Lorsqu’elle débarque sur cette île grise et froide, Sandrine découvre une poignée d’habitants âgés organisés en quasi autarcie. Tous décrivent sa grand-mère comme une personne charmante, loin de l’image que Sandrine en a.
Pourtant, l’atmosphère est étrange ici. En quelques heures, Sandrine se rend compte que les habitants cachent un secret. Quelque chose ou quelqu’un les terrifie. Mais alors pourquoi aucun d’entre eux ne quitte-t-il jamais l’île ?
Qu’est-il arrivé aux enfants du camp de vacances précipitamment fermé en 1949 ?
Qui était vraiment sa grand-mère ?
Sandrine sera retrouvée quelques jours plus tard, errant sur une plage du continent, ses vêtements couverts d’un sang qui n’est pas le sien…

« Aussi effroyable qu’émouvante, une histoire redoutable
à lire d’une traite jusqu’au dénouement détonnant. »

L’image contient peut-être : fleur et texte

« le temps est une notion instable… »

Ressenti :Tout à déjà était dit et beaucoup mieux que je ne pourrai le dire.
Un auteur que je découvre avec les refuges et quelle claque monumentale !! Ce livre fut pour moi mon refuge là où ma tête aimait aller, pour oublier.
#lesrefuges furent mon île, ma raison de respirer, mon evasion.

Je ne parlerai pas de l’histoire pour ne rien révéler mais Jérôme Loubry ici nous a écrit un thriller psychologique fantastique et surnaturel, un thriller hors du commun déroutant, le meilleur que je n’ai lu depuis longtemps.

Une intrigue, qui s’emboîte au propre comme au figuré, à merveille. Je me suis prise des murs en pleine face, tellement il m’a leurrée.
391 pages de pur plaisir, un page Turner saisissant au mécanisme redoutable, magistralement maîtrisé, complètement tordu. C’est glauque et nerveusement oppressant.
Un twist final qui fait froid dans le dos, qui prend aux tripes et serre le cœur.
Une pépite, un coup de cœur qui vous happe dès le début.
Je n’ai rien vu venir et j’avoue que c’est jouissif.
Un mot : LISEZ LE !

Je me suis bien sur procuré « leschien s de détroit » et « le 12ème chapitre »

Merci aux éditions Calman-Levy pour cette magnifique réception

6 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Autant j’ai aimé l’ambiance de toute cette partie, autant PLOUF, le retour à la « réalité » de la seconde partie m’a déçue. Déçue vraiment. Malgré la chouette écriture, mon avis n’a été que mitigé.

    Aimé par 1 personne

  2. J’étais dans la même difficulté que toi pour ne pas dire ce qui a déjà été dit, mais finalement l’engouement est unanime et c’est très bien !

    Aimé par 1 personne

    1. Et je ne voulais pas non plus trop en dire 😏

      J'aime

      1. C’est parfaitement maîtrisé 👍

        Aimé par 1 personne

  3. Comme je te le disais c’est mon coup de cœur de cette année. Il y a tout dans ce livre. Exceptionnel !

    Aimé par 1 personne

    1. Oui exceptionnellement j’ai été carrément bluffée par l’histoire la construction. Je viens de terminer le 12 ème chapitre et il est pas mal non plus

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s