Mon désir le plus ardent

Pete Fromm

Gallmeister

2 MAI 2019

Auteur : Pete Fromm est né en 1958 dans le Wisconsin , Il a publié plusieurs romans et recueils de nouvelles qui ont remporté de nombreux prix.  « Indian Creek » est son premier livre traduit en français. Il vit à Great Falls dans le Montana.  Pete Fromm est né en 1958 dans le Wisconsin , Il a publié plusieurs romans et recueils de nouvelles qui ont remporté de nombreux prix 

Résumé : Maddy s’était juré de ne jamais sortir avec un garçon du même âge qu’elle, encore moins avec un guide de rivière. Mais voilà Dalt, et il est parfait. À vingt ans, Maddy et Dalt s’embarquent dans une histoire d’amour qui durera toute leur vie. Mariés sur les berges de la Buffalo Fork, dans le Wyoming, devenus tous deux guides de pêche, ils vivent leur passion à cent à l’heure et fondent leur entreprise de rafting dans l’Oregon. Mais lorsque Maddy, frappée de vertiges, apprend qu’elle est enceinte et se voit en même temps diagnostiquer une sclérose en plaques, le couple se rend compte que l’aventure ne fait que commencer.

« Mon désir le plus ardent » est le portrait d’un couple ancré dans le temps présent qui affronte avec courage et humour les épreuves de la vie. Avec sa voix pleine d’énergie, tout à la fois drôle et romantique, Pete Fromm nous offre une histoire d’amour inoubliable.

Ressenti : Mad. et Dalt. se rencontrent sur les rivières comme passeurs, 20 ans, c’est le coup de foudre, l’amour fou, l’amour absolu. « je l’ai ravagé , il m’a ravagée , on s’est ravagés.  » Se marier, accomplir leurs rêves, fonder une famille, ils ont tout. La jeunesse, la réussite, un avenir rayonnant qui s’offre à eux, un avenir plein de promesses et de projets. La vie en décide autrement le corps de Maddy fait des siennes, et on lui diagnostique « une putain de sclérose de putain de plaques ».
La vie parfois est une garce.

« la sep ne tue pas, elle rend la vie de plus en plus merdique » 
Le livre fut pour moi, difficile mais en même temps liberateur, l’histoire de Mad. et Dalt, c’est la notre.

Les interrogations, les peurs, , la rage, l’amour… Lui et moi, un avenir tracé, 3 gazelles , le sport comme passion , le GR en Corse à faire, les randonnées, un partage à deux de tous les instants. Et puis le 8 fevrier 2005, le renoncement.

Le corps qui fout le camp, les pleurs, le repli sur soi, le regard des autres, le vide autour de nous.

« Ce n’est pas une vie. Pas pour toi. Aide-soignant ce n’est pas une vie pour aucun de nous »

La canne, le fauteuil.

Reconstruire une vie différente, il faut faire le deuil de sa vie d’avant. Se sentir souvent en parallèle, à côté mais pas avec eux. Être diminuer, ne pas supporter ce corps qui m’abandonne, ma déchéance, penser à divorcer, lui dire de trouver quelqu’un d’autre qui pourrait partager ses passions, parce qu’il est beau, parce qu’il est fort et tatoué 💕

« j’aimerai tant que tu puisses faire tout ce dont on a toujours parlé. Tu n’as jamais signé pour ça. Je le sais »

Mais non tu es là toujours à mes côtés, car sans moi tu n’es rien, et sans toi je ne suis rien.

Dire que ce livre m’a touchée est un euphémisme, il est beau, juste, sans voyeurisme. Les sentiments sont magnifiques, bien décrits, la plume est délicate. Ce que je retiens de ce livre c’est une belle histoire d’amour au delà de l’abnégation, un amour incommensurable, éternel au delà de la mort.. Mon amour à moi, mon désir le plus ardent. 💖

Merci à @mesmotssurlesleurs pour cette découverte, merci beaucoup binôme, une évidence…

Publicités

6 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Quelle chronique touchante… Je n’ose pas imaginer un tel combat pour la vie, pour l’amour. J’avais lu beaucoup de très beaux avis sur ce livre, mais forcément le tien sonne différemment…

    Aimé par 2 personnes

  2. Te lire et te relire. Et toujours la même émotion ❤

    Aimé par 2 personnes

    1. Mais il était beau ce livre, il respirait l’amour de toute une vie. 💖 Et tu sais que c’est toi qui me touche 😘

      Aimé par 1 personne

  3. Je l’ai mis dans ma liste Babelio car c’est une histoire qui me touche. Belle chronique, pleine d’émotions 🙂

    Aimé par 1 personne

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s