Les vacances d’Hercule Poirot

Agatha Christie

Livre de Poche

Challenge lancé par #lelivredepoche, un livre par mois pendant 6 mois.

« la femme peut être le retour de l’inspiration de l’homme. Elle peut être sa ruine. Elle peut aussi le rabaisser au rang de bête »

🌠 Et pour moi c’est toujours jubilatoire de me replonger dans les enquêtes d’hercule Poirot, qui même en vacances ne l’est jamais vraiment. Il se retrouve sur une île au large de Leathercombe, à l’hôtel « le Jolly Roger », un cadre calme sans histoire pour y passer quelques jours tranquilles, entouré de personnages hauts en couleur.

Nous faisons la connaissance d’une comédienne Arlena Stuart, une croqueuse d’homme, une femme séduisante qui fait tourner les têtes de chaque homme, qui réveille les instincts les plus vils, malheureusement pour notre célèbre détective belge moustachu, celle-ci est retrouvée étranglée sur la plage.
Le mari est souvent le meurtrier présumé, ou une femme trompée s’est peut être vengée ? A moins qu’Agatha nous ait encore pris dans ses fils ?

🌠Hercule Poirot est sollicité à résoudre l’affaire, et, sa fâcheuse manie d’étudier son microcosme environnant lui permet de se faire une idée sur ses semblables.
Force est de constater que son opiniâtreté dénoue une enquête complexe, un puzzle qui s’emboîte au fil des pages. Une pointe d’humour à l’anglaise, des personnages un poil caricaturaux et on en redemande.
Tout le monde cache quelque chose, tout le monde est suspect, et Agatha m’a encore « bernée ».
De déductions en déduction notre détective nous aide à résoudre l’enquête. La psychologie était la clé de toutes histoires.

🌠 Et vous Agatha vous aimez ?

Publicités

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s