Parasite

Sylvain Forge

Mazarine

Mars 2019

398 pages

Auteur : Français,né à Vichy en 1971. Son premier livre, « La ligne des rats », paru en mai 2009 aux éditions Odin (Nantes), est un thriller écologique sur les pesticides. Il a reçu le Prix 2018 du quai des Orfèvres au nouveau siège de la PJ parisienne pour son roman « Tension extrême ». 

Résumé : La jeune capitaine Marie Lesaux, fraîchement débarquée au sein de la brigade de protection de la famille de Clermond Ferrand, est chargée de tester les capacités de son nouveau coéquipier, réputé infaillible. Un « policier » pas comme les autres puisqu’il s’agit d’une intelligence artificielle nommée Valmont :programme top secret conçu pour résoudre les affaires les plus complexes.

Assistée d’Ethan Milo, concepteur du projet , qui vit cloué dans un fauteuil suite à un attentat, Marie Lesaux utilise Valmont pour tenter d’éclairer la mort d’une fillette, retrouvée au pied d’une tour. Une affaire qui pousse au suicide tous ceux qui s’y intéressent.

Confrontés au silence de la population, Marie et Ethan découvre bientôt une menace qui dépasse leurs pires cauchemars…

Ressenti : Un thriller haletant tant les chapitres sont courts, un suspens croissant, une intrigue bien menée, une écriture fluide, des personnages authentiques et attachants, deux écorchés vifs. Marie, en instance de divorce travaille à la brigade de protection de la famille, une battante dans un monde d’hommes. Ethan travaille sur le projet « Valmont », projet d’envergure qui allie la technologie et l’intuition humaine. 2 personnages réunis pour travailler ensemble sur des Cold-case au sein de la brigade. Des chiens suicidaires, le décès d’une petite fille, des morts suspicieuses voire occultes réveille l’intuition de flic de Marie. Beaucoup d’humanité dans ce livre noir où la technologie est omniprésente et efficace. Pour combattre les terroristes, pédophiles, psychopathes, Ethan et Marie vont devoir plonger dans le dark net et découvrir un monde de détraqués, de pervers, aux actes insoutenables. « Une HYÈNE » innommable. Une spirale au milieu d’une toile. Des forces parasitaires démoniaques.

Un bon moment de lecture.

« la première fois c’est un hasard, la deuxième fois, une coïncidence et la troisième fois… Un complot »

Publicités

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s