Surface

Olivier NOREK

Editions Michel Lafon

Sortie le 4 avril 2019

Auteur : ex-capitaine de police, auteur de la trilogie du capitaine Coste et du roman entre deux monde

Résumé : Ici, personne ne veut plus de cette capitaine de police. là-bas, personne ne veut de son enquête.

Ressenti : J’ai aimé Coste, j’ai adoré entre deux mondes j’ai surkiffé Surface. Olivier Norek est devenu un écrivain incontournable du monde de polar. Et ce n’est pas parce qu’il devient populaire qu’il n’a pas la fibre d’un grand auteur, n’en déplaise à certains!!!

Noémie Chastain, capitaine d’une brigade des stup à la PJ parisienne, lors d’une intervention se prend un coup de chevrotine en pleine face, la tronche arrachée d’un coté , de l’autre les plombs lui forment une étoile. Après un long mois de convalescence, sa seule envie reprendre du service. Mais Noémie fait tache, son visage rappelle à son équipe son inefficacité à protéger leur chef. Son collègue et petit ami lui tourne le dos et n’assume pas son visage ravagé, sa hiérarchie la déboute dans un petit commissariat de l’Aveyron à Avalone. La parisienne se sent trahie, et n’a qu’une envie retrouver son poste. Avalone représente une mise au placard, gérer des enquêtes de voisinage, ou le vol d’un tracteur très peu pour elle ! Elle est née pour l’action et Avalone un lieu ou tout le monde se connait, la promiscuité des personnages cache bien des secrets. Le paysage et son immensité silencieuse ne remue pas son âme de flic, mais parfois la réalité est trompeuse et Noémie va se retrouver sur une enquête qui dépasse ses espérances. Un cold-case de 25 ans, des disparitions d’enfants qui remontent à la surface. Le flic de terrain va prendre le pas sur la technologie.

J’ai adoré No, cette flic cabossée , cette gueule cassée qui doit se battre en tant que femme dans un monde d’homme, mais une femme qui doit se reconstruire et faire face à ses blessures physiques, le regard des autres, son coeur meurtrie, ses faiblesses , ses félûres, son reflet. Faire remonter en elle le flic qu’elle était , celle qui suivait son instinct, faisait preuve de réflexion, une meneuse, un caractère fort.

Olivier Norek a su transmettre une atmosphère tendue au fil des pages, en immersion dès les premières lignes, un personnage détruit que l’on voit faire face, tomber, se relever pour revenir plus forte encore, un mental d’acier mais fragile également, un personnage attachant, des chapitres courts qui rendent le livre addictif, un livre qui va droit au but, efficace, l’écriture est nerveuse, fluide , une intrigue bien ficelée, maîtrisée jusqu’au rebondissement final, à couper le souffle. Dans ce livre on ressent toute la sensibilité de l’auteur. Un livre qui fait la part belle à l’humain, aux sentiments.

La dernière page fermée, envie de plus, de retrouver No sa pugnacité sa ténacité, cette femme de caractère, ce personnage fragile à la sensibilité accrue.

Un coup de coeur pour moi, j’ai appréhendé car j’avais peur d’être déçue mais j’ai retrouvé la plume de l’auteur efficace prenante, poignante, noire, un roman réussi qu’il vous faut lire absolument.

Merci aux editions Michel Laffon pour cette réception livresque

Publicités

13 commentaires Ajouter un commentaire

  1. lebouquinivre dit :

    Merci pour ton partage! Que d’excellents avis sur le dernier Norek 😍 merci!!

    Aimé par 2 personnes

  2. Dans ma PAL et pas pour longtemps !!

    Aimé par 1 personne

  3. couriretlire dit :

    j’attends d’être en vacances pour le savourer comme il le mérite.

    Aimé par 1 personne

    1. Tu as bien raison mais il est tellement addictif que tu l’auras vite terminée

      Aimé par 1 personne

      1. couriretlire dit :

        C’est une épreuve de force de résister 🤣

        J'aime

  4. Yvan dit :

    Je crois bien qu’on a été touchés de la même manière 😉

    Aimé par 1 personne

  5. Le Norek est encensé partout ! il doit vraiment être beau ce livre, merci à toi 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Après tout dépend de la sensibilité de chacun, je me suis identifiée par certains aspects au personnage de Noemie, et une fin que je n’avais pas vu venir

      Aimé par 1 personne

  6. stelphique dit :

    Il me le faut! Il me le faut!
    Très joli retour ma douce❤️

    Aimé par 1 personne

    1. Il est excellent mais aussi parce que je me suis identifiée à l’héroïne

      Aimé par 1 personne

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s