M. le bord de l’abime

Bernard Minier

XO Editions

557 Pages

Sortie le 21 Mars

Auteur : Bernard Minier né le 26 AOUT 1960 à Béziers , a écrit ici son 7ème roman. Ses deux derniers romans « soeurs » et celui ci sont plus aboutis, plus personnel (pour soeurs), c’est un homme de son époque, qui évolue avec elle, qui change et c’est tant mieux pour nous lecteurs.

Résumé : pourquoi Moïra une jeune française se retrouve t-elle à Hong Kong cher Ming, le géant chinois de l’internet?Pourquoi dès le premier soir est-elle abordée par la police?Pourquoi le centre siège ultramoderne de Ming, cache-t-il tant d secrets? Pourquoi Moïra se sent-elle en permanence suivie et espionnée? Pourquoi les morts violentes se multiplient parmi les employés du Centre -assassinats -accidents – suicide

Ressenti : J’ai atterri en même temps que Moïra Chevalier à Hong Kong, dès le début je me suis sentie en immersion dans cette ville, personnage à part entière qui nous fait suffoquer par une chaleur étouffante, une ville poisseuse avec cette pollution, prise à la gorge par ces odeurs, pressée par cette énergie folle . Une ville vertigineuse, riche avec ses immenses immeubles, pauvres avec ses logements cubes. une fourmilière en perpétuelle mouvement, une ville chaotique gangrenée par les triades, une ville dans son temps, une ville en devenir, une grosse puissance à la pointe de la technologie numérique, la ville de demain. Une ville entre rêve et cauchemar…

« Hong Kong ne fait pas de cadeaux. Hong Kong est une amante vénale, vorace et jalouse. Elle use, elle consomme, elle consume »

Moira, française, jeune chercheuse sur les Intelligences Artificielles sur-diplômée, brillante, ambitieuse, a été recrutée par la prestigieuse entreprise Ming Inc., afin de développer de l’émotion, de l’empathie à un chatbot révolutionnaire nommé DEUS, troublant, intrigant, une Intelligence Artificielle prête à faire partie intégrante de notre vie, à prendre nos décisions…. le numérique la manipulation de demain, la main mise sur notre vie, nos amours, nos opinions politiques….Dès son arrivée Moîra est approchée par la police chinoise, Ming Inc. géant de l’internet,est surveillée par les autorités pour fraude. Moîra curieuse découvre une entreprise opaque, inquiétante, des morts suspectes d’employés de la firme, des meurtres d’une violence horrible. Les victimes étaient connectées en permanence via leur tablettes, montres, téléphones avec les appareils de Ming. Hasard? Hacker? Accidents? Meurtres? Moîra qui cache aussi ses félures, ses faiblesses, son traumatisme…est une jeune femme …comme elles

Le livre se fait oppressant, tout comme Moira on se sent surveillée, suivie, la peur nous assaillir, Les pages s’enchaînent,en même temps notre paranoïa grandit, le tueur baptisé « le prince de la douleur » l’incarnation du mal sévit ,de plus en plus pervers, de plus en plus horrible. Un degré d’inhumanité et de cruauté proprement inimaginable, un rituel ou les victimes sont baillonnées, des tiges d’acier perçant les tympans, les yeux, les seins , la trachée, des blessures infligées ante-mortem, une Mort comme une délivrance.

« Elle agonisait. Sa lucidité n’était plus qu’une flamme vacillante. La douleur était partout. Elle n’était plus que plaies, balafres, coupures, ecchymoses, entailles, morsures. »

Des personnages profond à la psychologie développée, tourmentée.Un livre noir sur les rouage de la société. Un thriller surprenant le premier du genre, abouti, captivant, la construction est magistrale, le rythme infernal, une fiction d’une réalité glaçante, la technologie dans toute sa puissance, au delà du mal, une technologie qui prend possession de nos données, qui reconnait, interprète, et utilise les informations collectées à son profit, une technologie manipulatrice. C’est à la fois terrifiant, et fascinant, la vie privée n’est plus!! Nous sommes à la merci de l’internet, notre libre arbitre est mis à mal mais il est tellement confortable de laisser décider à notre place.

Un livre documenté, un travail de recherche colossal (voir les différentes sources à la fin), un thriller addictif, une peur moite glacée qui descend le long de la colonne vertébrale, Deus une entité psychotique malfaisante, Hong Kong et sa frénésie tumultueuse,gluante, sa voracité m’a engloutie. Un livre déstabilisant,anxiogène,, un questionnement oppressant sur l’avenir, la folie du tout connecté, formaté, « le big data » pour le meilleur…et pour le pire. Une ère sinistre haineuse, une anarchie planétaire, le chaos…le bord de l’abime.

Un coup de coeur pour ce dernier Opus de Bernard Minier qui décidément fait partie des grands du thriller français!! A lire absolument pour ma part je vais me déconnecter prendre l’air, voguer sur les mers loin d’une quelconque source de connexion…

Merci aux éditions XO pour cette réception

Publicités

10 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Je n’ai encore jamais lu Bernard Minier mais ta jolie critique sur son dernier livre fait envie ! Comment ne pas s’interroger sur cette hyper connexion et Hong Kong en est un parfait laboratoire avec toutes les dérives qu’on peut imaginer 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Un autre fort puissant que j’aime de plus en plus 😉

      Aimé par 1 personne

    2. La main mise sur notre vie, on finit par laisser les objets connectés contrôler notre vie

      Aimé par 1 personne

      1. c’est tout à fait ça et c’est notamment pour cela que je fais attention à me couper quelques heures par jour des réseaux sociaux. Ne pas être hyper connecté tout le temps pour conserver une respiration dans nos vies. Le sujet du dernier Minier est en ce sens passionnant 🙂

        Aimé par 1 personne

  2. couriretlire dit :

    Passe un excellent séjour de déconnexion 💕😘

    Aimé par 1 personne

  3. lebouquinivre dit :

    Hello! Merci pour ta chronique qui me laisse un regard positif sur l’ouvrage. Sachant que le résumé, ne me parlait pas trop… à voir 😊

    J'aime

  4. Yvan dit :

    Ah, j’avais adoré son précédent roman… Du coup, je note, merci 😉

    Aimé par 1 personne

    1. Rien à voir avec Servaz mais c’est un très bon bouquin

      Aimé par 1 personne

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s