Raisons obscures

Amélie Antoine

378 pages

7 mars

XO EDITIONS

Auteure : française, née en 1984, vit à Lille. Raisons Obscures est son 6ème roman

Résumé : Deux familles ordinaires à l’heure de la rentrée scolaire. Deux famille où chacun masque et tait les problèmes pour ne pas inquiéter les autres.

Chez les Kessler la mère a retrouver son premier amour. Chez les Mariani, le père est mis à l’écart dans son entreprise

Deux familles où règnent les secret. Où sans que personne ne s’en aperçoive, un enfant est progressivement démoli par un autre.

Harcelé, rabaissé, moqué au quotidien. Détruit dans le silence et l’aveuglement le plus complet.

Ressenti :

Deux familles ou en apparence tout va bien jusqu’à ce que tout déraille…pour raisons obscures

Un roman puissant fort, sur les non-dits, les faux semblants, les secrets, le regard tronqué que l’on a sur soi, le peu d’estime que l’on se porte , la routine d’un couple qui s’installe, on oublie d’écouter, de parler, d’entendre ceux que l’on aiment. Un roman psychologique sur la montée en puissance du harcèlement scolaire et le peu de cas que l’on y accorde.

 » Une chronique implacable , le silence des victimes, la cécité des proches »

Juin 207, des vies qui volent en éclat pour … raisons obscures!

Dès les premières pages, les premiers mots on sait que tout à dérapé, que l’on va vers l’insupportable. Un roman en deux parties, Amélie Antoine reprend la chronologie d’une année scolaire, une première partie concentrée sur la vie de deux familles « les Kessler’ et les Mariani »

 » Combien faut il de temps pour qu’une famille s’écroule comme un chateau de cartes »

Au fil du temps on ne s’écoute plus, on ne s’entend plus, la routine s’installe, les parents vivent leur vie concentrée sur eux même, leurs espoirs, leurs doutes, leurs envies avortés, leur déchirements. Ils oublient pourquoi ils aimaient l’autre, ils ont fait des choix, des sacrifices, l’éloignement s’installe, ils ne sont plus sur la même longueur d’onde, les aspirations ne sont plus les mêmes, alors les regrets rongent, le silence s’immisce. Le boulot, les contraintes, un amour de jeunesse retrouvé éloignent, ils se taisent, ils font semblant.

« Certains mots peuvent fissurer, mon sourire de façade colmate les premières félures »

Ils écoutent d’une oreille les enfants, ils ne font plus attention à leurs mots, leurs changements de comportement qui devraient alerter, les choses paraissent tellement anodines comparé aux problèmes des adultes!!! Trop concentrés sur eux, ils ne prêtent pas attention, alors l’enfant se tait , il apprend à sourire, à faire semblant, il encaisse, il laisse la boule gonfler dans son ventre, son cœur, il vit dans l’angoisse, la peur… pour raisons obscures.

« il y a toujours une tête de turc dans chaque classe, c’est comme ça alors détendez cous, y’a pas mort d’homme… »

Un jour tout est trop tard, pas de retour en arrière, pourtant les signes étaient là, les silences, le repli sur soi…on croit connaitre les siens , on croit connaitre chaque parcelle mais il n’en est rien , chacun a ses secrets, Une part d’ombre, de mystère, d’inconnu qui fait parfois tout basculer.

Dans la seconde partie Amélie Antoine donne la voix à Orlane et Sarah, l’une Kessler, l’autre Mariani, l’une qui a besoin de reconnaissance, l’autre qui est introvertie.

« Ils diront que tout ce qu’ils voulaient c’était s’amuser un peu., que tout ce qu’ils ont fait c’était juste pour rire.Juste pour rire. »

Les enfants sont des éponges à la sensibilité exacerbée , et préfèrent se taire pour éviter les conflits même s’il souffrent, il est tellement facile parfois de mettre les changements de comportements sur l’adolescence, on passe à coté du mal être qui ronge, qui tue à petit feu.

« J’ai gravé au cutter, mon prénom en lettres majuscules pour que personne ne m’oublie. Pour qu’ils sachent que j’existe, que j’ai existé »

Un livre noir, bouleversant d’un justesse qui vous brise tellement cela est réaliste. Les chapitres courts et l’alternance des personnages rend la lecture rapide, urgente.

On a de l’empathie, de la tristesse, de l’amour, on a envie de protéger , de prendre dans les bras. Il est tellement facile d’être en immersion dans la psychologie des personnages parce que l’histoire de ces deux famille cela pourrait être vous, moi… Les personnages nous hantent et nous marquent , une écriture visuelle qui accentue notre désarroi, la tension nous étreint le cœur, l’impuissance nous colle à la peau on sait ou l’auteur nous emmène et les émotions nous assaillent, l’inéluctable nous apparaît inévitable.

Un suspens psychologique qui monte crescendo , on est confronté à la réalité glaçante qui pourrait être notre. Un roman qui m’interpelle en tant que mère, suis je passée à coté de quelque choses concernant ma famille, oui certainement! J’aurai peut-être dû être plus attentive, plus à l’écoute, anticiper. J’aurai dû prendre d’autres décisions mais cela fait il de moi une mère moins aimante? Loin d’être moralisatrice Amélie Antoine pointe le doigt sur un dysfonctionnement. Mais la vie est telle qu’elle est! Pour nos ados à la sensibilité accrue, à la fragilité naissante, tout devient plus dramatique parfois la seule solution pour…raisons obscures…

« Tu peux supplier, tu peux pleurer, tu peux hurler.

c’est trop tard.

Tu peux t’excuser, encore et encore.

C’est trop tard.

Tu peux appeler au secours. Comme si quelqu’un était jamais venu m’aider.

C’est trop tard. »

Le cœur brisé en mille morceaux, je referme ce livre avec un sentiment d’impuissance et de tristesse.

Un livre à lire absolument !!!

Merci à @xoeditions pour cette réception

9 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Il a l’air poignant ce livre ! La couverture est belle en plus. J’ai plaisir à te lire. Merci 🙂

    Aimé par 1 personne

  2. couriretlire dit :

    je retiens : A LIRE ABSOLUMENT !!

    Aimé par 1 personne

  3. Il a fracassé mon cœur d’adultes, des souvenirs qui remontent, le monde cruel des enfants quand tu ne rentre pas dans le moule, et surtout l’aveuglement tacite des adultes. Merci pour le plaisir c’est toujours plaisant 😘

    J'aime

  4. J’adore Amélie Antoine! Je note !

    Aimé par 1 personne

    1. Il est excellent, c’était mon premier

      J'aime

  5. couriretlire dit :

    Va chroniquer un livre comme ça 😱😱

    Aimé par 1 personne

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s