Niko TACKIAN Hall Du Livre Nancy Apéro littéraire

Samedi 23 Février 2019

Arrivée à la librairie, Niko Tackian étant dans le hall, on se dit bonjour on échange 2/3 mots, il faut dire que l’auteur est plutôt quelqu’un de simple, gentil et ce n’est pas péjoratif c’est vraiment ce qui se dégage du romancier pour l’avoir rencontré plusieurs fois.

Début de l’entretien avec Vivien, je voulais des photos, des stories, mettre sur mon instagram le moment… mais non tellement happée par l’entretien j’écoute je note et profite de l’instant présent.

J’aime à dire que c’est un auteur passionnant, passionné et c’est vrai, il est agréable de l’entendre parler de son travail, enfin de ses différentes casquettes, de son coté baroudeur avec ses 20 ans de métier un touche à tout entre scénarios, BD, et romans.

Avant d’écrire un livre, l’auteur a une routine de travail bien à lui :

. Le chapitrage pour savoir ou il va, se donner un cap. Sans plan rien de concret.

. Tous les jours

. 2 h de 5 à 7 en général

. 1 chapitre

Ses romans sont courts parce qu’il va à l’essentiel, il ne sait pas mettre « du gras » c’est le coté scénariste qui ressort.

Il s’intéresse plus à la psychologie des personnages qu’à l’enquête, même si, celle ci est le fil conducteur. Tous ses personnages sont importants afin d’être cohérent, donner de la puissance, une densité plus forte, une sincérité, un réalisme qui parlent à tous.

Pour Avalanche Hotel,  l’histoire a germé à Montreux lors d’une tempête. Les roman qu’il forge, partent toujours d’un fait, d’un détail de la vie, de sa vie.

L’enfance, le père, le rapport père/enfants, des thèmes que Niko aborde et qui lui sont chers. Difficile d’être parents, de faire les bons choix, donner les bonnes clés. Ses livres reflètent ses angoisses, ses indignations, ses désirs, ses interrogations, qui peuvent être différents d’un livre à l’autre, car ce sont des sentiments sur le moment présent.

Le Cerveau le passionne il aime le travail sur la mémoire collective, un travail dû à ses origines arméniennes, mais aussi la mémoire autobiographique « qui je suis?  » on se raconte sa propre histoire on se compose sa propre identité, ses propres souvenirs,une perception différente propre à chacun, mais encore la mémoire traumatique… Un vaste sujet que l’on retrouvera…

Quand à son personnage récurrent Tomar Kahn , le travail est plus long que sur un one shot car il faut écrire en pensant au long terme, faire évoluer les personnages, leur psychologie, et puis mettre de coté , n’écrire que sur une « sériologie » peut être étouffant, devenir une relation difficile comme un vieux couple. Passer à autre chose est une survie pour l’auteur et son personnage.

Pour voir Tomar sur les écrans il va falloir que les astres soient bien alignés parce que trouver le bon producteur, lebon scénariste, il est souvent difficile dêtre au bon moment au bon endroit avec le bon sujet.

Enfin pour Niko Tackian, Ecrire est un exutoire, une forme de psychanalyse, un partage de « bisous », la rencontre avec les libraires, lecteurs, un enrichissement perpétuel.

Et pour @elodieuniverse qui voulait savoir l’auteur de référence et il va faire l’unanimité : Stephen King

Et pour finir si vous ne connaissez pas l’auteur je vous invite découvrir sson univers, laissez vous embarquer par ses histoires et lors de salons n’hésitez pas il est adorable, enthousiaste, intéressant.

Publicités

14 commentaires Ajouter un commentaire

  1. couriretlire dit :

    Tu as eu raison de profiter de ce moment 💕et en plus c’est un fan de King !!! Il a tout pour plaire 😊

    Aimé par 2 personnes

  2. Elodie Maquin Noizet dit :

    Merci beaucoup pour les réponses à mes questions Monsieur Tackian et Chris!
    @elodieuniverse

    J'aime

  3. C’est génial de rencontrer ainsi un auteur qu’on admire. J’ai lu « Toxique » et j’ai vraiment aimé. J’en lirais d’autre de lui c’est sûr 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Un auteur hyper abordable, il te faut lire fantazmë maintenant 😉 j’ai tout lu pour ma part.

      Aimé par 1 personne

      1. Tu es une inconditionnelle de Niko Tackian. C’est cool. Je rajoute « Fantazme » à ma PAL. Moi c’est R.J. Ellory et Don Winslow mes « chouchous » 😉 🙂 excellente soirée à toi !

        Aimé par 1 personne

    2. Une inconditionnelle oui 🙂 mais quand on a de bons auteurs français autant le dire, j’adore rj Ellory, je l’ao rencontré à Nancy en septembre et au Festival Sans Nom à mulhouse en octobre 2018, je n’ai jamais lu Don Winslow

      Aimé par 1 personne

      1. Tu as raison on a de très bons auteurs français, aussi bons que les Anglo-saxons. C’est génial ! Je rêverais de rencontrer Ellory. Un jour s’il vient en Bretagne pour une dédicace 😉 Don Winslow est un immense auteur. Je vais publier prochainement une note sur son dernier livre qui est sublime. ça s’appelle « corruption ».. je suis un grand fan 🙂

        Aimé par 1 personne

      2. Corruption c’est une suite ? J’ai acheté pour une amie le tome 1

        Aimé par 1 personne

      3. Non celui que tu as dû acheter c’est « Cartel » qui est la suite de « La griffe du chien ».. deux livres cultes, énormes sur l’univers des cartels de la drogue au Mexique. Là, il vient de sortir « Corruption » sur des flics d’élite de New York. C’est aussi fort que les meilleurs Ellory. 🙂

        J'aime

  4. lebouquinivre dit :

    Merci pour ce sympathique partage! J’espère que tu as bien profité 😉 bisous

    Aimé par 1 personne

    1. Totalement 😊 l’une des dernières à partir

      Aimé par 1 personne

  5. Merci pour ce comte-rendu, c’est un auteur que j’adore !

    J'aime

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s