Quelque part avant l’enfer

Niko TACKIAN

2015 SCRINEO

Il faut être en paix avec son passé pour envisager l’avenir

Résumé : Anna est une miraculée.

Après un accident et deux semaines de coma elle est toujours en vie. Est ce la promesse d’un nouveau départ? Une chance avec son fils et son mari de tout recommencer?

Pourquoi l’a-t-il choisie comme témoins de ses crimes?

Mais de l’autre coté, l’espace d’une infime seconde, alors que sa vie était suspendue à un fil, elle a vu le tunnel…une lumière noire, et un homme lui promettant de la tuer…Il la poursuit encore.

Parfois, il vaut mieux ne pas revenir

Les blessures les plus graves sont celles qu’on ne verbalise jamais, celles qu’on garde inscrites au fond de son ame pendant toute son existence

ressenti : Le premier roman de l’auteur et le dernier qu’il me restait à lire. Une préface de Franck Thilliez alors je ne pouvais passer qu’un bon moment! Tackian nous livre un page turner addictif, un thriller psychologique  qui se lit d’une traite un livre rondement mené et maîtrisé, une écriture nerveuse et fluide,  une atmosphère froide et cauchemardesque, une intrigue bien ficelée et troublante, l’angoisse y est grandissante . On est directement plongée dans la psychologie tourmentée d’Anna qui a vécu une EMI, expérience de mort imminente, une expérience traumatisante une EMI noire, négative, Anna a vu le tunnel , la lumière…et rencontré un tueur lui promettant de la tuer.  Entre réel et irréalité, paranormal et psychologie difficile de découvrir la vérité, Anna se sent observée, poursuivie par ce même homme. Dans le même temps, Zed, policier est à la recherche d’un meurtrier qui étrangle et inocule des jeunes prostituées.

Les yeux sont le miroir de l’âme, ils sont aussi notre fenêtre sur l’horreur de ce monde

Depuis son retour du coma , Anna n’est plus la même, elle a des absences, les visions obscures et flippantes des meurtres, elle se sent investi d’une mission, retrouver ce criminel. Le rythme s’enchaîne et s’accélère, les chapitres courts accentuent ce sentiment, le suspens bat son plein, un thème captivant oppressant, un tueur fantomatique et fantasmagorique, des personnages complexes et cette fin de malade!! Je suis encore bluffée. Une belle Expérience Magistralement Inattendue.

J’adore cet auteur 😉

On a beau essayer d’oublier ses racines, ce sont elles qui vous nourrissent.

Publicités

A propos https://evasionpolar.wordpress.com

lectrice compulsive de polars et plus si affinités auteurs : Thilliez, Norek, Minier, Tackian, Adler-Olsen, Kepler, Indriadson,
Cet article a été publié dans ROMANS. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Quelque part avant l’enfer

  1. Ça reste mon préféré de Tackian, je me suis laissée complètement berner !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s