La nuit de l’ogre Patrick Bauwen editions Albin Michel 490 pages

auteur : Nationalité française, spécialisé dans le roman policier
Né(e) à : Aix-en-Provence , le 13/11/1968
Médecin urgentiste, il est responsable d’un service d’urgences dans une clinique à L’Isle-Adam, en région parisienne et vit une partie du temps aux États-Unis.

Son premier roman « L’Œil de Caine » (2006), Prix Polar des lecteurs du Livre de Poche. »Monster », a obtenu le Prix Maison de la Presse en 2009.

« Seul à savoir », prix Littré 2011

En 2017, il reçoit le Grand Prix des lecteurs Le Grand Livre du Mois et le Prix du Polar Babelio Albin Michel, pour « Le Jour du chien ».

En 2018, Chris Kovak dans « Le jour du chien », reprend du service dans « La nuit de l’ogre ».

46104958_549866352143093_641138978346500096_n

histoire : Chris Kovak, médecin urgentiste aussi sombre que séduisant, prend en stop une jeune femme blessée qui fuit au premier feu en abandonnant son sac.
Celui-ci contient du sang et une tête humaine dans un bocal.

Des sous sols de Paris aux recoins obscurs des facultés de médecine, Chris Kovak, médecin urgentiste, se lance à corps perdu dans une enquête qui ressemble à une nuit sans fin.

La mort est un art.

Vous en êtes

le spectateur.

Et vous pourriez être

sa prochaine victime

Ressenti :

« Je suis le docteur Kovak. Je vis pour ces instants. La surprise. L’action. L’adrénaline. Cela agit comme une drogue, je n’ai pas eu ma dose. Il m’en faut plus. Un événement, n’importe lequel »

Et le docteur kovak va être entendu… quand une jeune fille apeurée monte dans sa voiture pour finalement descendre quelques rues plus tard, en oubliant un sac à dos, les ennuis commencent . Kovak un personnage attachant, atypique également flippant ,accro à la caféine , aux amphétamines va mener son enquête. Appeler la police? non!! Chris, réfractaire à l’autorité, un chromosome de l’insoumission qui l’exalte, va partir à la recherche de Justine , doublement motivé quand il apprend que c’est la fille de sa supérieure Greta Van Green. Les portes de l’enfer s’ouvrent et on tombe avec lui dans l’antre de la perversité humaine.

« Cette histoire me tient trop à cœur car ses ramifications s’étendent à ma propre vie et mes contradictions, j’y vois le coté obscur des étudiants médecine, leur fréquention quotidienne de la mort, cette douloureuse proximité avec la grande Faucheuse dont on parle peu, mais que l’on ressent pourtant de façon intime. La danse de la Blouse blanche et de la capre noire. »

Une ombre au chapeau melon , mystérieuse, insaisissable, traverse le temps, traverse les ages et sème les morts sur son passage. Des morts mis en scène pour en faire des photos postmorten, des trophées de chasse. Une ombre qui réveille le Chien. Deux psychopathes sur le même terrain n’est pas concevable, 2 tueurs dans les couloirs sombres de la faculté de médecine et les sous-sols parisiens rend l’atmosphère inquiétante oppressante. Pas de temps mort une course folle s’engage, une course contre la mort.

 » je n’ai peur de rien, je suis un danseur. Je danse avec la mort, je virevolte autour d’elle. Ma blouse blanche, sa cape noire. Nous évoluons sans le même ballet. Le médecin et la mort ont toujours formé un joli couple »

Patrick Bauwen nous a concocté,un thriller addictif, bien ficelé, horrifique, glauque. Une intrigue cauchemardesque, un véritable page turner d’un réalisme puissamment morbide, de rebondissements en rebondissements, le dénouement final nous donne la nausée, nous absorbe vers l’enfer, un puits ténébreux sans fonds, les abysses du mal.

« Tuez un homme , vous êtes l’assassin. Tuez en des millions vous êtes un conquérant, Tuez les tous vous êtes un Dieu »

Mon crédo de chaque instant :

Memento Mori

46133150_758918954447987_1972686325958049792_n

Un auteur adorable rencontré au Festival sans nom 🙂

Publicités

A propos https://evasionpolar.wordpress.com

lectrice compulsive de polars et plus si affinités auteurs : Thilliez, Norek, Minier, Tackian, Adler-Olsen, Kepler, Indriadson,
Cet article a été publié dans ROMANS. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

9 commentaires pour La nuit de l’ogre Patrick Bauwen editions Albin Michel 490 pages

  1. couriretlire dit :

    bonjour, j’espère que tu vas bien. Je voulais te demander, faut il les lire dans l’ordre ou pas forcement?

    Aimé par 1 personne

  2. J’avais adoré le jour du chien donc celui-là est dans ma wish-list

    Aimé par 1 personne

  3. Quel auteur sympathique et drôle. J’ai passé un très bon moment avec lui au FSN lors d’une table ronde avec Claire Favan et Ian Manook.

    Aimé par 1 personne

  4. lebouquinivre dit :

    Hello!
    Héhé il m’attend également et ton avis me donne envie! Au passage, vous êtes magnifiques tous les deux 😉

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s