Inexorable Claire Favan Robert Laffont La Bête Noire Octobre 2018

Auteure : Claire Favan ,née le 12 avril 1976 en France, auteure du tueur de l’ombre et du tueur intime entre autres, thrillers ayant connus un beau succés

Une auteure adorable, abordable que j’ai pu rencontrer ce week end au Festival sans Nom de Muhouse, je n’ai pu résister à l’appel de son dernier livre Inexorable 🙂

Ce diaporama nécessite JavaScript.

résumé :

Vous ne rentrez pas dans le moule ? Ils sauront vous broyer.
Inexorables, les conséquences des mauvais choix d’un père.
Inexorable, le combat d’une mère pour protéger son fils.
Inexorable, le soupçon qui vous désigne comme l’éternel coupable.
Inexorable, la volonté de briser enfin l’engrenage…
Ils graissent les rouages de la société avec les larmes de nos enfants.

Ressenti : Un risque pris par Claire Favan, un livre si différent mais pas pour autant moins noir, un système pointé du doigt, un roman  intime, émotionnel, avec la préface de Gabriel le fils de Claire Favan, petit garçon différent aux yeux des autres… un livre personnel qui tend vers la fiction, un livre noir , douloureux, un livre écrit avec le coeur, d’une écriture fluide et addictive, un livre émouvant qui parle à l’adulte que je suis. Une intrigue pesante, un harcelement qui peut etre une fatalité lorsque l’on n’a pas les armes, mais un livre aussi qui parle d’amour, l’amour d’une mère.

Dans Inexorable nous suivons Milo petit gars de 4 ans, dont le père a été arrêté violemment devant lui, Milo change du jour au lendemain, le gentil petit garçon devient une petite terreur, pour exorciser le traumatisme de l’arrestation, il n’a que la violence pour s’exprimer, il est incompris, rejeté, mis au ban des accusés même lorsque ce n’est pas lui, son dossier scolaire le poursuit,le brise. Milo n’arrive pas à contrôler sa colère , sa mère n’arrive pas à l’apaiser , la petite famille est pointée du doigt. Milo sombre dans un engrenage, une spirale sans fin. Cette mère qui peut parfois perdre foi en son fils va le défendre, le porter, se battre contre la stigmatisation, la persécution. Milo un adulte toujours aussi mal dans sa peau, qui paie les erreurs de son père, ancien détenu. Difficile de lutter , de faire face lorsqu’un système juge, pointe du doigt. Un phénomène sociétal, la peur de l’autre de la différence alors qu’il y a tant à apprendre de celles ci.

« Pour moi la différence, c’est lorsque même quand je n’avais rien fait, c’est toujours moi qu’on punissait. Et plus ils agissaient ainsi et plus je perdais le contrôle, et plus je leur donnais raison de le faire. »

 

 

Publicités

A propos https://evasionpolar.wordpress.com

lectrice compulsive de polars et plus si affinités auteurs : Thilliez, Norek, Minier, Tackian, Adler-Olsen, Kepler, Indriadson,
Cet article a été publié dans ROMANS. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Inexorable Claire Favan Robert Laffont La Bête Noire Octobre 2018

  1. lebouquinivre dit :

    Ce livre me tente beaucoup… je suis touchée par ce récit si personnel

    Aimé par 2 personnes

  2. couriretlire dit :

    je me le garde pour plus tard…il a l’air assez hard à lire…mais on est jamais déçu avec claire favan

    J'aime

  3. Ping : Claire Favan – Inexorable | Sin City

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s