Le Jour du Chien Patrick Bauwen Livre de poche Albin Michel

Patrick Bauwen, Médecin urgentiste, il est responsable d’un service d’urgences dans une clinique parisienne.

 

resumé : Les ténèbres sont mon domaine. Le métro, ma cité des morts. La souffrance de mes victimes, mon plaisir, je suis le Chien. Inquisiteur ou guerrier saint, comme vous voudrez. Dieu est avec moi. Djeen je croyais l’avoir tuée. C’était il y a trois ans. Déchiquetée par les roues du métro. Et voilà qu’elle me menace… Je dois la retrouver avant que Kovak ne le fasse. Et ce jour-là signera l’apogée du Mal.

 

 

« On ne m’a pas attrapé

Beaucoup on essayé

Je vis parmi vous

Bien déguisé »

             Léonard Cohen « Nevermind »

36582840_1849298812038395_502451834363838464_n

 

la vie c’est faire des choix. Et choisir c’est déjà renoncer. 

ressenti : une belle découverte un coup de coeur pour cet auteur que je ne connaissais pas. Le jour du chien est un page-turner rythmé et percutant, un Thriller sombre et palpitant. Patrick Bauwen nous emmène dans les profondeurs de Paris, son métro, ses égouts, ses catacombes. L’histoire est prenante, suspense et rebondissements nous tiennent en haleine, une lecture addictive accentuée par l’alternance des chapitres courts et des différents protagonistes. La tension est palpable , l’oppression est constante, à déferler sous Paris la claustrophobie nous gagne.

« Aujourd’hui, les médias déversent la violence de la planète directement dans votre main. La brutalité en ligne est devenue banale. En rétrécissant ainsi, est ce que le monde est devenu fou? »

J’ai aimé le personnage de Kovak, médecin urgentiste, comme l’auteur, qui se lance à la poursuite du psychopathe tueur de sa femme « Djeen »,  un médecin à la forte personnalité brillante et sombre à la fois au passé trouble, un peu mauvais garçon, rend coup pour coup. Une course poursuite sous le dédale du métro parisien s’engage entre Kovak et le Chien, un inquisiteur  qui sème la terreur dans les bas fonds de Paris, un tueur pervers qui répand la » bonne parole »

Le final est bluffant, surprenant, diabolique, Patrick Bauwen m’a baladé et je n’ai rien vu!!!  Un coup de coeur !!! à découvrir

« j’ai vu beaucoup de patient dans mon existence et j’ai acquis une certitude : personne ne change. On n’échappe pas à celui ou celle que l’on est au plus profond de soi. Notre personnalité est semblable à une pierre, on peut tenter d’en atténuer les arêtes, la polir comme un galet, au bout du compte, elle conservera toujours la capacité de s’effriter ou l’incroyable dureté qu’elle possédait au début. »

th

Publicités

10 commentaires Ajouter un commentaire

  1. lebouquinivre dit :

    Il faut que je lise cet auteur! J’en lis beaucoup de bien partout! Belle chronique 👍🏻

    Aimé par 2 personnes

    1. Merci oui il est génial je vais m’acheter le suivant 😊😉

      Aimé par 2 personnes

  2. couriretlire dit :

    pas encore lu non plus !! il va se rajouter à ma wish list !!

    Aimé par 1 personne

      1. couriretlire dit :

        je vais tenter, je dis bien tenter de faire descendre au maximum ma pile à lire cet été , en tentant le zéro achat…

        Aimé par 2 personnes

  3. Un coup de coeur pour moi aussi !

    Aimé par 1 personne

  4. stelphique dit :

    Je ne connais pas encore cet auteur… Et pourtant, il semble que ça pourrait fortement me plaire!!!!!
    Joli ressenti!

    Aimé par 1 personne

  5. jb n dit :

    Idem il faut que je le lise cet auteur! Je note!
    @elodieuniverse

    J'aime

    1. J’ai vraiment accroché avec cet auteur

      J'aime

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s