La Terre des Morts Jean-Christophe GRANGE Albin Michel 600 pages

Jean-Christophe Grangé : Auteur Français, né en 1961, grand reporter pour différentes agences avant de créer la sienne, scénariste pour le cinéma plusieurs de ses romans furent adapter.

Jean-Christophe_Grange5

« Les hommes n’aiment que l’extérieur, les femmes ne sont intéressées que par l’intérieur, nous aimons le fruit et sa saveur. Ils se contentent des épluchures »

Résumé : Quand le commandant Corso est chargé d’enquêter sur une série de meurtres de streap-teaseuses, il pense avoir affaire à ,une traque criminelle classique.

Il a tort : c’est un duel qu’il s’agit. Un combat à mort avec son principal suspect, Philippe Sobieski, peintre, débauché, assassin.

Mais ce duel est bien plus encore : une plongée dans les méandres du porno, du bondage et de la perversité sous toutes ses formes. Un vertige noir dans lequel Corso se perdra lui-même, apprenant à ses dépens qu’un assassin peut en cacher un autre, et que la réalité d’un flic peut totalement basculer, surtout quand il s’agit de la jouissance par le Mal.

Il n’y a pas de vérité, il n’y a que des mensonges assumés »

Ressenti : J’ai retrouvé le Grangé que j’apprécie et dévore. La terre des Morts est une plongée en apnée noire dans l’univers de la perversité humaine et des déviances sexuelles, un roman à la fois dérangeant et addictif, violent et trash.

Corso, un « flic » borderline, torturé au passé trouble, à la vie personnelle et professionnelle compliquée, représente la loi mais la contourne à la seule fin de traquer le tueur pervers, son obsession, sa haine d’un monde qu’il ne connait que trop bien. Un duel dont il ne sortira pas indemne, il devra faire face à ses démons.

Un polar aux chapitres courts, à l’écriture acérée, direct et addictive, une dépendance une drogue qui nous fait tourner les pages, un bouquin que l’on ne peut lâcher. Grangé tisse sa toile pour mieux nous manipuler. Une immersion dans le monde du bondage, shibari, SM, mais aussi au coeur de l’art celle de Goya, un thriller en trois temps. Grangé instille en nous des doutes, des rebondissements superbement mis en scène qui nous entraîne vers « la terre des Morts ».Ce livre, au delà des déviances, est surtout la confrontation, le duel entre Corso et Sobieski, personnages atypiques. Et un final, bluffant , excellent qui m’a scotchée

Un livre excellent, noir, glauque, dérangeant, intense pour public averti

730d04_d657886545ee4c648311fea9ae461643

Publicités

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. couriretlire dit :

    c’est très très tentant !! j’attends encore un peu avant de reprendre les thrillers glauques, mais celui ci est en haut de la liste !!

    Aimé par 1 personne

    1. il est vraiment trés bien après ce n’est que mon avis 🙂

      Aimé par 1 personne

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s