Mémé Philippe TORRETON Livre de Poche

Livre remporté sur #insta chez @steflac210

 

« Ce texte est subjectif, ce n’est pas une biographie, c’est ce que j’ai vu, compris,  ou pas, ce que j’ai perdu et voulu retenir, une dernière fois. Mémé, c’est mon regard de gamin qui ne veut pas passer à autre chose » 

 

32154079_2123334121283505_7175149038730215424_n.jpg

 

Mémé, c’est ma Mamie, une ode à celle qui m’a choyée, qui m’a aimée, chronique particulière pour celle à qui je dois tant.

Le 18 avril 2005 tu es partie,terrible année. Dix années de ma vie j’aurai donné pour te serrer encore, me blottir dans ton cou, « sentir » ton odeur cette poudre de riz si caractéristique à ta seule coquetterie. Tu fus la pire de mes épreuves, celle dont il est difficile de se remettre,  mais je continue parce que c’est toi qui m’as insufflée que la vie vaut plus que tout. Tu étais ma force, mon pilier, toujours debout une force de vivre pourtant tu en as connu des drames, la guerre, la misère , le travail à 12 ans, la perte de deux de tes enfants, puis celle de ton homme, mon Pépère. Tu étais de celle sur qui on s’appuyait, qui ne se plaignait jamais. Mais toi? Qu’est ce qui te tenait debout vent contre tous? L’amour des tiens ou cette abnégation de soi pour aimer encore et encore! Tu m’as aimé, aujourd’hui toujours je pleure, tout ce que l’on aurait encore pu se dire tout l’amour que l’on aurait encore pu se donner, aujourd’hui je suis toujours en deuil, pas envie de le faire, toujours ce pincement au cœur, ton téléphone toujours au fond de mon cerveau, t’appeler pour pouvoir t’entendre mais c’est un leurre plus personne au bout du fil.

Et toujours ce manque qui m’oppresse.

Ah ma Mamie, cette main de fer dans un gant de velours cette autorité toute en douceur, cet amour inconditionnel, le travail toujours, jamais se poser, faire bouillir la marmite , vingt à table cela en fait une joyeuse cacophonie, une pionnière à ta manière, un monde matriarcal ou j’ai puisé ma force ou j’ai forgé mon caractère, ce caractère de fonceuse, de guerrière, vent debout me dirais tu! Oui vent debout et quand je flanche c’est à toi que je pense.

Serais je présomptueuse de dire que j’étais ta petite préférée? Non j’étais ta première, ta « mouche verte », celle qui tenait tête, qui ne pleurait pas, au caractère bien trempé. Tu ne te faisais pas de soucis pour moi, tu savais que j’y arriverai…Seulement voilà de ton départ je ne me remets, d’ailleurs je n’arrive même pas à prononcer le mot…il fait si mal je me plais à croire que tu m’accompagnes, à sentir ta présence dans chacune de mes décisions… à fouiller ma mémoire même si cela fait mal, me remémorer nos balades à la recherche de fruits pour les confitures, comment préparer à manger , repasser, nettoyer, tenir un foyer, élever des enfants, oui parce que avant une femme c’était aussi cela mais rien de dégradant rien d’avilissant pour moi car tu m’as appris à ne surtout ne dépendre de personne, être une amazone.

Je t’aime je t’ai aimé, je t’aime encore

mais en ce lundi 18 avril 2005 une brèche dans mon cœur s’est ouverte à jamais elle ne se cicatrisera. Je t’en ai voulu tu avais abandonné la partie tu étais fatiguée de la vie, ta mémoire foutait le camps je t’ai vu pleurer tu ne voulais pas oublier, j’ai été égoïste maintenant je sais…

A ma Marie-Louise, née le 11 Aout 1925, décédée le 18 avril 2005 dans les bras de sa fille, ma mère.. .

Sa petite fille, Christine, Marie-Louise…

 

 

 

Publicités

A propos https://evasionpolar.wordpress.com

lectrice compulsive de polars et plus si affinités auteurs : Thilliez, Norek, Minier, Tackian, Adler-Olsen, Kepler, Indriadson,
Cet article a été publié dans ROMANS. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Mémé Philippe TORRETON Livre de Poche

  1. lebouquinivre dit :

    Je suis intéressée par ce livre qui semble être très touchant …

    J'aime

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s