CHIMAERIS Eric TOURVILLE SLATKINE ET COMPAGNIE 2018 510 pages

auteur :Ancien élève de l’École Normale Supérieure, il a consacré une partie de sa carrière à l’impact de l’évolution technologique sur l’homo sapiens.
29095007_788185038046491_8561735971333210112_n(1)
« La première chose qu’il vit, ce fut le symbole rouge au dessus de la porte d’entrée. Une étoile à cinq branches dans un cercle dont le lieutenant ignorait la signification. L’impression angoissante d’être devant les portes de l’enfer » 
Eric Tourville est docteur en biologie moléculaire et agrégé de biochimie. 
 

résumé : Dans l’hiver glacial du Vermont, pas trés loin de Salem, une maison abandonnée, quatre Cadavres de petites filles carbonisés, la cinquième a disparu… l’enquête commence. La presse joue la piste pédophile, la police celle de la sorcellerie. Et si ce n’était qu’une chasse à l’homme dont le gibier était l’Homo sapiens ?

« Le monde était confronté à une marée de noirceur difficile à contenir »

************************************************************************************

Ce livre est tellement addictif qu’une fois commencer il est difficile de le quitter. Pour un premier roman E. Tourville frappe fort. Allier la science, les origines, l’évolution de l’humanité, Salem et ses sorcières, c’est troublant. Mais quand il insinue le doute dans mon esprit c’est bluffant. J’ai crû me perdre mais son écriture est simple concise, précise et si réaliste que les questions si complexes et mystérieuses sur la génétique en deviennent terrifiantes.

Meurtres, sacrifices, sciences occultes, exobiologie, transhumanisme tout un panel de mots qui se côtoient, et nous embarquent vers des interrogations fascinantes, inquiétantes et existentielles. Une écriture rythmée, noire, dense. Une lecture effrénée, haletante, une intrigue ou la tension est à son paroxysme jusqu’à la dernière page.Des personnages touchants, attachants avec l’inspecteur Frémont et le médecin légiste Todd , à un tournant de leur vie, ou les questions sur son sens, la solitude les assaillent, ah cette cinquantaine ou l’on n’est plus trés jeune,ni encore vieux entre désillusion et espoir pas facile !!

Pas d’hésitation, vous allez adorer, kiffer! Éric Tourville va vous retourner le cerveau et c’est terriblement jouissif!!!

citations : 

« En cherchant l’œil de Dieu, je n’ai vu qu’une orbite vaste, noire et sans fond , d’ou la nuit qui l’habite rayonne sur le monde et s’épaissit toujours  » 

 « les Chimères »

Gérard de Nerval

Merci à Louis des @editionsslatkineetcie , pour cette réception livresque.

téléchargement

Publicités

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. stelphique dit :

    J’ai tellement adoré! on sent l’influence de son métier, et personnellement j’ai trouvé son roman maîtrisé et intelligent! J’ai déjà hâte de lire son prochain!

    J'aime

    1. tout à fait je ne me suis pas du tout senti perdu , moi qui ne connais pas du tout ce domaine

      Aimé par 1 personne

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s