Des visages et des morts Mickael KOUDERO Editions de la Mortagne 12/3/2018 @babelio

Jolie découverte et gros coup de coeur pour Mickael Koudéro découvert grâce à la masse critique Babelio

mickael-koudero-des-visages-et-des-morts-750x400D’abord auto-édité sous le nom « les enfants d’Erostrate » puis édité aux éditions de La Mortagne sous le titre « Des visages et des morts », magnifique couverture qui laisse envisager une histoire bien glauque, une histoire comme je l’ aime.

Né en 1982 en France, scénariste et écrivain Mickael Koudéro vit actuellement à Montréal. « Des visages et des morts » est son premier livre, un livre talentueux  qui permet à l’auteur de rentrer dans la cour des grands auteurs de polars. Pas de comparaisons pour moi, je n’aime pas même si dixit l’auteur « certaines comparaisons sont flatteuses. » Et je rejoins  https://anaisseriallectrice.wordpress.com/ en disant pour ma part après  un bref échange sur Instagram, que l’auteur est abordable et d’une extrème gentillesse..

4ème de couverture :

Le froid glacial de novembre.
La neige et l’horreur.
En France, à Lyon, un homme est assassiné dans une église. Son dos a été tailladé, sa langue, coupée. À sept cents kilomètres de distance, sa fiancée est retrouvée pendue à un arbre.
Un meurtre maquillé en suicide.
Très vite, le sang se répand jusqu’en Belgique. Dans un asile abandonné, on découvre le cadavre d’une femme entièrement nue, le visage arraché.
Une folie sans nom.
Les meurtres s’enchaînent, et tous portent la signature d’un tueur en série libéré un an plus tôt, le Borgne.
L’homme aurait-il décidé de reprendre du service ? Difficile à croire vu son âge avancé et son état de santé.
Non, la réalité est bien plus noire.
Laura, Milan et Adami, des policiers venus de tout horizon, vont très vite le comprendre.
« Nous ne sommes pas face à un tueur en série, mais à une série de tueurs. » Et ceux-ci se sont réunis en force, décidés à marquer ces visages de leurs crimes pour rentrer dans la postérité.

Mon avis : Entre sexe, débauche, lubricité et luxure, l’enquête s’annonce épineuse et nos trois enquêteurs vont être mis à rude. Un livre vibrant d’une justesse incroyable d’une qualité unique tant par son histoire que par son style. Une enquête complexe mais on ne perd pas le fil. Mickael Koudero a une écriture , un style fluide précis. Un turn-over terrible, des personnages forts et attachants que la vie a malmené. Une série de meurtre plus horribles les uns que les autres. La lecture est addictive et immersive , le rythme effréné,aucun répit aucun temps mort et cela rend la tension palpable. Une émotion à fleur de peau que l’on en deviendrait empathique même envers les plus vils. C’est un livre glauque, sanglant, sombre d’une folie meurtrière si réelle dont on ne sort pas indemne. Ce qui est terrible est de se dire que l’« on oublie les victimes jamais les monstres » et que ceux ci perpétueront encore d’infâmes crimes.
Bluffée, sans voix par tant de maîtrise pour un premier roman.
Un auteur à suivre indubitablement…
« je sens l’odeur du sang et l’ère des hommes mauvais, arriver à grands pas »
W.H. Auden
« La mort est le commencement de la liberté »
Maximilien de Robespierre
« La culpabilité était un long chemin de croix ou toute parole d’empathie se révélait inutile. Ce sentiment amer courait dans les entrailles, entortillait l’esprit, jusqu’à obscurcir le réflexion du bon sens. »
29215958_1795532594081684_5511144443287175168_n
Publicités

A propos https://evasionpolar.wordpress.com

lectrice compulsive de polars et plus si affinités auteurs : Thilliez, Norek, Minier, Tackian, Adler-Olsen, Kepler, Indriadson,
Cet article a été publié dans ROMANS. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour Des visages et des morts Mickael KOUDERO Editions de la Mortagne 12/3/2018 @babelio

  1. Merci pour cette découverte.
    Je vais essayer d’en savoir plus sur l’auteur mais aussi sur l’éditeur. 😉

    J'aime

  2. Je relis ma petite note: « Allez voir la chronique de Marie quand tu auras terminé et publié Des visages et des morts ». Voilà c’est chose faite 😉 et comme toi je trouve ce livre bluffant! Biz @elodieuniverse

    J'aime

  3. stelphique dit :

    Oh ,mais c’est drôle ça! J’avais noter ce titre quand il était en version auto-édité! C’est dire comme j’ai du retard…Mais du coup, je veux absolument le découvrir, donc e note ce nouveau titre et que ta chronique est juste géniale! 😉

    J'aime

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s