Emma dans la nuit Wendy Walker Sonatine edition Février 2018

28537812_1791286857839591_893459181_nLivre que la fée @stelphique m’a recommandé pression supplémentaire pour elle 🙂

https://fairystelphique.wordpress.com/

 

Auteure : Américaine ancienne avocate, 1er roman publié en France en 2009 « Tout n’est pas perdu »

 

Résumé : Emma et Cass deux soeurs ont disparu . Le FBI et le Docteur Abby Winter, spychiatre, étaient sur l’affaire. Affaire non élucidée!

Trois ans plus tard Cass réapparaît avec ce leitmotiv « il faut trouver Emma ». Abby est à nouveau appelée par le FBI afin de les aider. AW doute de la version des faits,  et en grattant le vernis comprend vite que cette famille a un secret, et que les liens familiaux ne sont pas aussi simples et aimants qu’il n’y parait.

« notre mère n’aimait pas être notre mère »

Ressenti : Une plongée en apnée noire dans le chaos d’une famille dysfonctionnelle. Une famille  dont la mère est le point central. On alterne les chapitres entre  Cass et  la psy, on découvre peu à peu la complexité des membres de cette famille. L’intrigue prend forme au fil des pages. On abhore le coté malsain d’une mère toxique, narcissique. Une femme, une mère qui veut que le monde tourne autour d’elle ,  être nocif , personne malfaisante, manipulatrice. Elle donne de l’amour pour mieux le retirer et créer un manque. Une mère qui, à trop se regarder ,a oublié de donner l’amour qui aide chaque enfant à se construire, une mère qui s’aime et qui veut être aimée …de tous.

Mais Cass? Qui est elle? Que cache-t-elle dans son récit dit d’une traite sans émotion, son histoire trop parfaite…

J’ai mis du temps à entrer dans l’histoire, à mémoriser les personnages. E t j’ai eu l’envie plus d’une fois d’étrangler cette Madame Martin en me demandant pourquoi personne n’y pense. Et c’est là ou la lecture est addictive car tu ne peux t’empêcher de tourner les pages parce que tu veux savoir, et le doute s’installe, Ou est Emma ? Quel jeu joue Cass? Et cette angoisse qui étreint, un sentiment d’urgence, une envie également de se laver de cette histoire que toute mère normale peut comprendre…

Emma Walker a écrit un bon thriller psychologique, l’intrigue se met en place, tel un puzzle les pièces s’assemblent. Une histoire troublante, glauque ,asphyxiante,  ou chaque membre a participé à entretenir cet état…

« Narcisse, éphèbe grec d’une beauté exceptionnelle, voyant son reflet dans l’eau en tombe amoureux…à en mourir » mythologie

Publicités

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Je comprends ton sentiment pour Mme Martin… @elodieuniverse

    J'aime

  2. stelphique dit :

    Je n’avais pas (trop) la pression! J’avais toute confiance en cette lecture! J’ai beaucoup aimé, ces relations Mère/Fille. Elle me bluffe pour la deuxième fois cette auteure! Je vais attendre le prochain avec encore plus d’impatience!

    J'aime

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s