les innocents Robert Pobi editions points Sonatine Editions

robert-pobiRobert Pobi vit au canada, d’abord dans le monde de l’antiquité il a écrit son premier livre en 2012

Invisible suivi en 2015 par

Les Innocents

26551494_2052033488413569_2113249101_n

  • On ne naît pas monstre, on le devient »
    Dernière #lecture et #chronique de 2017
    #lesinnocents #robertpobi @editionspoints@sonatineeditions                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                     Alexandra Hemingway, flic d’1m80, hors norme , une femme brute de décoffrage, elle a un passif morcelé par la violence, une âme sombre, elle est devenue »flic » surtout parce que sa petite sœur fût kidnappée puis assassinée. Elle rend coup pour coup parfois à la limite de la ligne rouge. Une femme qui en a! Qui s’est battue plus qu’un homme, une femme surexposée.                                                                                                                                                                                                                                           Hemingway et son coéquipier Phelps doivent gérer une vague de meurtres plus violents les uns que les autres au cœur de New York, sur des petits garçons de 10 ans, découpés à la scie encore vivant. Le tueur emporte avec lui un trophée, un pied, une main…                                                                                                                    Hemie et Phelps essaient d’avoir une longueur d’avance, il faut aller vite le tueur s’emballe, et les crimes s’intensifient.
    Robert Pobi nous assène de chapitres courts qui annoncent l’urgence de trouver le criminel, pas de répit, pas le temps de reprendre son souffle, on court après le temps, on enchaîne les pages malgré l’angoisse qui nous étreint, la souffrance nous serre le cœur. J’ai dévoré ce livre j’avais envie de connaître le tueur, une curiosité malsaine l’emportait. Mais bon sang quel final !!! Bluffant!!! Ce livre est addictif diabolique, dérangeant, terrifiant.
    J’ai adoré le personnage d’Alexandra une Amazone qui va au bout des choses pour débusquer le tueur quoiqu’il arrive, quoiqu’il lui en coûte tout comme j’ai aimé Phelps presque un père pour elle qui l’appuie, un peu son garde du corps, sa conscience, son ange gardien celui qui ne juge pas et qui la soutient.                                                                                                                                                                                    Un livre terrible âmes sensibles s’abstenir.
  • « On est tous dingues. C’est une caractéristique de la condition humaine »

 

Publicités

A propos https://evasionpolar.wordpress.com

lectrice compulsive de polars et plus si affinités auteurs : Thilliez, Norek, Minier, Tackian, Adler-Olsen, Kepler, Indriadson,
Cet article a été publié dans ROMANS. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour les innocents Robert Pobi editions points Sonatine Editions

  1. stelphique dit :

    Je l’avais lu et adoré ce roman! J’aime bien les personnages féminins forts. Il faut absolument que je lise le premier, on verra si 2018 s’y prête à lui laisser une place….

    J'aime

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s