TENEBRA ROMA Donato CARRISI CALMANN LEVY

donatocarrisiDonato CARRISI  est un auteur italien maniant avec maestria l’écriture. Après une thèse sur un tueur en série italien , il est romancier, journaliste, dramaturge, scénariste.

Son premier roman le chuchoteur est un grand succès l’écriture y est addictive, poussée, diabolique machiavélique, l’écorchée reprend son personnage récurrent Mila Velasquez l’experte des enlèvements.

Des oneshots avec la fille de papier et la fille dans le brouillard

Une trilogie à ce jour avec Le tribunal des âmes, Malefico et Tenebra Roma. Avec les personnages de  Marcus pénitentier du tribunal des âmes et Sandra, photographe des scènes de crimes. Roman qui mêle histoire, religion, ésotérisme et thriller. Romans que j’affectionne moi l’agnostique une sorte d’attirance et répulsion, j’ai découvert que le tribunal des âmes (Paenitentiaria Apostolica) existait réellement au Vatican et que vous pouvez retrouver sur http://www.penitenzieria.va , des prètres profileurs. J’ai découvert une Rome inconnue, souterraine, la ville Eternelle.

Tous les livres de Donato Carrisi ont été publié chez

AAEAAQAAAAAAAAkBAAAAJDZiNGZjMTc2LTY2NjEtNGNlNy1iZDZiLTIxNTEyNGQ3MDIzZg

Dans ce 3 ème opus dont je vais vous parler je retrouve avec plaisir les personnages récurrents que sont Marcus et Sandra.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Histoire : 

Rome va plonger dans les ténèbres Pendant 24 heures toutes les lumières de la ville vont séteindre. Dès le crépuscule, un tueur de l’ombre se met à frapper. Aucun habitant n’est à l’abri, même enfermé à double tour. Crime après crime, le mal rejaillit sous sa forme la plus féroce. Marcus , pénitencier qui a le don de déceler les forces maléfiques, échappe de peu à ce bourreau mystérieux. Mais qui a pu lui vouloir une mort si douloureuse? Épaulé par Sandra, photographe de scènes de crime pour la police, il doit trouver la source du mal avant qu’il ne soit trop tard…
Mon ressenti :

Rome est plongée dans un black Out total, des pluies diluviennes font monter les eaux du Tibre, les centrales électriques s’éteignent, « Rome plonge dans les ténèbres pendant 24 heures »
« Dès le crépuscule, un tueur de l’ombre se met à frapper, aucun habitant n’est à l’abri » La police est sur les dents pour affronter le chaos et les hordes sauvages qui détruisent,tuent et laissent libre cours à leurs plus vils instincts. Le Pape Léon X disait que « Rome ne devait jamais, jamais, jamais se retrouver dans le noir » est ce le début de l’apocalypse ? La fin de Rome ?
Rome ici est un personnage voué à être détruit si l’on ne met fin au chaos. Un tueur agit dans l’ombre perpétuant des meurtres bibliques, au sein même de la maison papale.
Marcus, pénitencier du tribunal des Âmes, décèle les forces du mal tel un Profiler, il échappe de peu au tueur, aidé de Sandra, ex photographe des scènes de crimes, ils vont traquer le criminel diabolique, déambuler dans une Rome secrète, dans les profondeurs de la ville éternelle empruntant les souterrains. Marcus et Sandra verront leurs liens se resserrer, une amitié inexorable, une attraction entre les deux qu’ils semblent repousser car interdite. Donato Carrisi ne ménage pas ses personnages, leur quête ne sera pas de tout repos. Le style est percutant, précis, documenté, l’écriture est rythmée, riche en rebondissements, la lecture est addictive. L’ambiance fin du Monde est anxiogène on ressent une urgence apocalyptique, le Mal se nourrit de l’obscurité et les portes fermées à double tour n’y changeront rien. le livre en devient au fil des pages oppressant, étouffant, le rythme est effréné, le suspens haletant. Marcus est encore plus sombre et plus énigmatique.  Et que dire du retournement de situation final? À couper le souffle.

Donato Carrisi a su mêler, histoire, religion, ésotérisme, thriller avec brio. Je n’ai pas pu lâcher ce livre et je l’ai lu d’une traite, Je le conseille vivement  mais pour moi il est indispensable de lire les 2 premiers, pour comprendre la genèse des deux personnages.

Citation :  » Il y a un lien ou le monde de la lumière rencontre celui des ténèbres, c’est là qu’advient chaque chose : dans la terre des ombres , là ou tout est rare, confus, incertain. Je suis le gardien de cette frontière, parce que parfois quelque chose réussit à la franchir. Je suis le gardien des ténèbres mon devoir est de les repousser »

 

 »

Bref lisez les, lisez cet auteur qui sera au  @quaidupolar à Lyon
QDP18_CARROUSEL-niq35244rmvyaosbn4s6s2bqnjuwppfpd2ed5gxmx0

Publicités

A propos https://evasionpolar.wordpress.com

lectrice compulsive de polars et plus si affinités auteurs : Thilliez, Norek, Minier, Tackian, Adler-Olsen, Kepler, Indriadson,
Cet article a été publié dans ROMANS. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour TENEBRA ROMA Donato CARRISI CALMANN LEVY

  1. Damien Warlop dit :

    Merci pour ce descriptif alléchant ! Ce livre sera le premier de l’année 2018.

    J'aime

  2. stelphique dit :

    Tu me donnes sacrément envie de me lancer!

    J'aime

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s